Les écoles d’art et design publiques sous tutelle du ministère de la Culture

Toulon

École supérieure d’art et de design Toulon Provence Méditerranée

présentation

L’École supérieure d’art et de design Toulon Provence Méditerranée est l’héritière de l’école municipale des Beaux-arts de Toulon fondée au XIXe siècle. Elle délivre deux DNA, en art et en design valant grade de Licence et un DNSEP Art valant grade de Master ; Ainsi qu’une Licence pro Techniques du son et de l’Image en partenariat avec l’UFR Ingémédia.
Son atout tient dans la richesse et le dynamisme de ses partenariats privilégiés : l’Université de Toulon dont en particulier l’UFR Ingémédia, la Villa Noailles, la villa Tamaris Centre d’art, la pépinière d’entreprises TVT Innovation, les scènes nationales de Châteauvallon et du Théâtre Liberté, le FRAC PACA… ainsi que des écoles d’art françaises avec lesquelles elle développe des projets de recherche en réseau.

Si la pédagogie reste généraliste pour l’option Art, elle est marquée par une orientation autour de l’auteur et des savoir-faire locaux pour l’option design, et une ouverture à des professeurs invités l’ouvrant pleinement à l’international et au monde, parmi lesquels on peut compter les artistes Fabrice Hyber, Vittorio Santoro, Anita Molinero, MoussaSarr, le curator Eric Mangion, le philosophe Florian Gaité, les critiques Céline Chazalviel et Jen Kratochvil.

L’école se pense désormais dans la perspective d’un nouveau bâtiment dessiné par Corinne Vezzoni qui a ouvert ses portes en septembre 2020, au cœur d’un nouveau quartier du centre de Toulon. Les maîtres mots de cette école d’art et de design du XXIe siècle sont le numérique et la mer, associés à un territoire exceptionnel au cœur d’un réseau pour penser le futur.

 

 

1/1
logo esadtpm

options

Art
Design

diplômes

DNA  option Art
DNA  option Design
DNSEP  option Art
Licence Pro. Techniques du son et de l’image Parcours images et esthétiques numériques

programmes de recherche

Migration/Murmuration. Projet de recherche inter-écoles

Par Florence Morali et Pascal Simonet.

En collaboration avec Michelle Héon et Sylvie Marchand pour l’École Européenne Supérieure de l’Image Angoulême et Poitiers-Site de Poitiers ; Benoît Ménéboo et Nathalie Poisson-Cogez, pour l’École Supérieure d’Art du Nord-Pas de Calais/Dunkerque-Tourcoing-Site de Tourcoing.

Rencontres, colloques, workshops et expositions.

Objectifs du programme

  • autour d’un programme de recherche partagé, constituer un réseau qui dans le même temps prend la mesure des spécialisations de chaque école et mutualise leurs compétences (connaissances et savoir-faire) ;
  • générer des synergies entre les étudiants et jeunes diplômés afin qu’ils prolongent de façon autonome et collective les productions ou ébauches réalisées au cours du programme et qu’ils imaginent des formes de développement et de diffusion.

Présentation
Ce programme est initié par des artistes enseignants, chercheurs et théoriciens issus d’écoles supérieures d’art souhaitant constituer un réseau autour des questions liées aux Frontières terrestres, maritimes et spatiales en lien aux paysages de la mondialisation comme modèles et méthode de recherche en art. L’intitulé Migration/Murmuration reprend le double sens de l’action de murmurer et celui de la forme que prennent dans le ciel les mouvements coordonnés de centaines d’oiseaux au moment de leur migration. L’hybridation culturelle et son impact sur la société, la modification constante de la frontière physique et mentale entre les nations sont des problématiques essentielles à explorer.

Par le biais de collaborations répétées, il s’agit de prendre la mesure des spécialisations des écoles du réseau et de créer progressivement des structures qui permettent une mise en commun des connaissances et savoir-faire. Sur cette base les écoles supérieures d’art de Poitiers/Angoulême (site de Poitiers), de Tourcoing/Dunkerque (site de Tourcoing), Toulon Provence Méditerranée souhaitent développer un programme de recherche partagé qui respecte les spécialités de chaque école tout en mutualisant les compétences.

Le programme se déroule sur deux années universitaires et admet 5 étudiants par école. Il est prioritairement destiné aux étudiants en cycle master ainsi qu’à de jeunes artistes diplômés. Il est ouvert aux étudiants issus de 3e année art et design.

Programme

  • Rencontre et workshop 1, École Européenne supérieure de l’image, site de Poitiers. 17-19 oct. 2016

L’autre, le récit (associé à l’ARC Art et anthropologie numérique initié par Sylvie Marchand)
À partir de la réalité des flux migratoires et des problématiques liées aux effets de la mondialisation, l’atelier questionne l’engagement artistique dans l’histoire contemporaine. Il se fonde sur la pratique et l’expérience du terrain (rencontre avec l’Autre) et propose de s’ouvrir à d’autres paradigmes et visions du monde en s’alimentant de contacts culturels hétérogènes. Les interventions des artistes et chercheurs en sciences humaines viennent nourrir la problématique. Les étudiants sont amenés à questionner leur point de vue d’artiste sur le monde et à donner forme à leur pensée.
Intervenants : Fabrice Raffin, anthropologue, maître de conférence à l’Université de Picardie Jules Verne et chercheur du laboratoire Habiter le monde (EA4287) et Jean-Luc Loyer, auteur de bandes dessinées.
Partenaires : Espace Mendès-France, Centre de culture scientifique et Lieu multiple -pôle de création numérique, Poitiers ; Migrinter, laboratoire de recherche spécialisée dans l’étude des migrations internationales et des relations inter-ethniques/CNRS Université de Poitiers (mSHS Poitiers)
Restitution : exposition à l’espace Mendès-France (20-26 mars 2017, vernissage mardi 21 mars 2017)

  • Rencontre et workshop 2, École Supérieure d’Art et de Design Toulon Provence Méditerranée, Toulon. 28-3 fév. 2017

Frontières et paysages de la mondialisation fait partie intégrante de l’ARC Questions de Morphogenèse, acte 9, Formes de l’invisible et la question des limites #1.
Intervenants : Claire Dehove, WoS/agence des Hypothèses, conférence à l’ésadtpm et workshop sur le site portuaire de Toulon

  • Workshop 3 (en cours d’élaboration) : Est de la France. Oct.-nov. 2017

 

  • Workshop 4 – École Supérieure d’Art du Nord-Pas de Calais, site de Tourcoing. 20-27 mai 2018

Partenaires : La chambre d’eau, Le Favril ; master médiation interculturelle : identités,mobilités, conflits (mITRA). Parcours Art et responsabilité sociale – International (Laboratoire Cecille, Lille 3)
Restitution : festival Eclectic Campagne(s), Le Favril, 25-26-27 mai 2018

  • Conférence publique de Jean-Marc Liling, avocat spécialisé dans le droit d’asile et consultant auprès d’associations de migrants.

Il vit en Israël. Israël attire une immigration africaine fuyant la misère et la dictature. L’arrivée massive de populations soudanaise et érythréenne bouleverse le champ de définition de l’État israélien. La question du droit d’asile de ces populations, de leur naturalisation et de leurs droits est un défi pour l’État hébreux.
Partenaires : Laboratoire pluridisciplinaire Babel, équipe d’accueil EA-2649, UFR Lettres et Sciences Humaines, Université de Toulon.

Réseau Cinéma

L’ÉSAD Grenoble-Valence est l’une des écoles fondatrices du Réseau Cinéma qui est coordonné par l’ESBA TALM-Angers et auquel participent également les écoles d’Aix-en-Provence, Bourges, Marseille et Toulon.
Le réseau bénéficie de l’aide à l’expérimentation et au développement de programme de recherche du Ministère de la Culture et de la Communication (DGCA) pour les années 2016-2017 et 2017-2018, en vue de la constitution progressive d’un programme de recherche.
Le cinéma est enseigné dans de nombreuses écoles d’art mais les enseignants de l’image en mouvement se trouvent souvent isolés. Le réseau cherche à les rapprocher sur la base d’affinités existantes (démarches et interrogations) dans le but de mutualiser les ressources et d’approfondir les interrogations partagées. Quelle est la place prise par le cinéma ces dernières années au sein des écoles d’art ?
Débuté en 2015-2016, le programme de recherche s’est poursuivi en 2016-2017 avec l’organisation du premier workshop commun réunissant des étudiants et enseignants des écoles qui participent au réseau, du 22 au 24 mars 2017, aux Laboratoires d’Aubervilliers.
Les recherches du programme en cours portent sur les collections d’ethnologie et des musées d’histoire naturelle des villes du réseau, dans la perspective d’associer une démarche cinématographique à un travail d’analyse et d’enquête sur ces objets.

éditions

2008 : Contribution à « Global Paranoïa » – Palais de Tokyo
2012 : « La culture c’est la règle, l’art c’est l’exception » en collaboration avec l’Université Paris X – Nanterre – éditions de l’Harmattan
2013 : « Mappamundi, Art and cartography » contribution à Ulysse Project avec le FRAC PACA (Marseille-Provence 2013 Capitale européenne de la culture)
2014 : « des Objectivistes au Black Mountain College » – éditions de la Nerthe
2018 :  » Esthétique de l’enquête »
2018 : « Le spectateur aveugle » un journal contre la cécité acquise – Vittorio Santoro

activités & événements

Colloques, journées d’études, conférences

Grand Hall, galerie des balcons et la Galerie de l’école
Expositions collectives des diplômés DNSEP art de l’école, artistes en résidence, jeunes artistes…

Retrouvez toute la programmation de l’ESADTPM sur son site Internet : www.esadtpm.fr

activité post- ou périscolaire

Ateliers des Beaux Arts pour enfants et pour adultes : gravure, terre, dessin, photographie, peinture, reliure, sculpture bois, histoire de l’art.

 

coopération internationale

L’inscription de l’ésadtpm dans le système européen de l’enseignement supérieur (LMD) permet statutairement à ses étudiants de prétendre à des mobilités de formation sur l’ensemble du territoire européen en fonction de l’orientation de leurs recherches et de leur niveau dans le cursus.
Cet engagement européen est déterminant pour la construction d’une politique de relations internationales cohérente et volontaire, visant à offrir aux étudiants et aux enseignants de l’école un ensemble de possibilités de contacts, de projets d’enseignement et de recherche, avec des établissements extérieurs à la France partageant des objectifs de formation similaires, à l’échelle d’un monde contemporain considéré sous l’angle d’un vaste réseau de potentialités dynamiques dans ce domaine.

Notre développement s’est élaboré selon une logique de zones,représentant les cercles progressifs de l’ouverture internationale de l’école.Compte tenu de notre situation géographique particulière nous avons opté initialement pour la mise en oeuvre d’un axe euro-méditerranéen,considérant l’école comme le pivot d’une relation entre les établissements du nord de l’Europe et ceux du sud européen, en élargissant cette dimension à des écoles choisies représentant le monde méditerranéen extra européen.

L’école a en ce sens, du côté septentrional de la zone ainsi définie, établi des relations de partenariat et d’échange d’enseignants et d’étudiants avec des écoles en Angleterre, Belgique, Allemagne et Pologne, et du côté méridional,avec des écoles en Espagne et Italie.

Pour ce qui est de l’espace méditerranéen hors l’Europe nous sommes en relation partenariale avec l’Institut National des Beaux-Arts de Tétouan au Maroc et l’Académie de Bezalel en Israël. Ce réseau euro-méditerranéen initial est l’élément de base de notre développement international. Il est appelé à évoluer et à se transformer au fur et à mesure des projets à venir de l’équipe pédagogique.

Hormis cet axe euro-méditerranéen nodal, la politique internationale de l’école comporte aussi une perspective mondiale qui accompagne la présence dans l’établissement d’étudiants asiatiques, notamment les étudiants en stage provenant de l’école des Beaux-Arts de Tianjin (Chine).

En dehors du continent asiatique, l’école entretient également une relation privilégiée avec le Canada.

L’ensemble de cette politique internationale est conçue pour accompagner l’évolution de l’enseignement supérieur artistique pris dans un contexte de plus en plus global, dans lequel la dimension pluridisciplinaire des études et les possibilités de transversalité créatives offertes notamment par l’utilisation massive des technologies informatiques permettent aux étudiants une souplesse jusque-là inconnue d’adaptation à de nouveaux environnements professionnels et artistiques. L’ouverture vers ce monde complexe et les compétences qu’il exige passe aussi par l’expérience de l’immersion dans des systèmes d’enseignement et de formation appartenant à des formes culturelles et pédagogiques différentes des nôtres.

L’activité internationale est gérée par le service des Relations internationales comprenant une responsable, des professeurs référents possédant des capacités linguistiques (allemand, anglais, italien, espagnol), les coordinateurs des années concernées et un secrétariat dédié. Ce bureau rend compte de ses travaux au Conseil Scientifique et Pédagogique de l’école.

Retrouvez tous les établissements partenaires : http://www.esadtpm.fr/relations-internationales/etablissements-conventionnes-329.html

galerie

Le Grand Hall de l’école et la Galerie des Balcons

2, Parvis des écoles – Toulon

 

Galerie de l’école
18, rue chevalier Paul
Place Savonnières
83000 Toulon

 

 

équipements spécifiques

Bois, fer, gravure, terre, image, 3D, vidéo, son, réalité augmenté, photographie numérique, laboratoire photo argentique, reliure.

réseaux

ANdEA, L’École(s) du Sud (Réseau des Ecoles d’Art de la Région PACA et Monaco)

PARTENARIATS / CONVENTIONS DE COOPERATION CULTURELLE
Villa Noailles / Scene Nationale Libverté – Chateauvallon / Opéra Toulon Provence Méditerranée / Le Port des créateurs / Villa Tamaris Centre d’Art / Université de Toulon et du Var – Institut Ingémédia / Conservatoire Toulon Provence Méditerranée / Hôtel des Arts – Centre d’Art du Conseil général du Var / Vidéochroniques – Marseille / La Station – Nice / FRAC PACA / Metaxu / …

équipe administrative

Avrilla Jean-Marc – (Directeur)
Le goff Peggy – (Directeur adjoint)
Fortias Isabelle – (Responsable administrative et financière / communication)
Hutin Diana Amandine – (Responsable pédagogique)
Arnaud-Zerr Estelle – (Secrétariat pédagogique, Relations internationales et Stages)
Pétralia Stéphanie – (Secrétariat pédagogique)

De Martino Thierry (Régisseur)
Girard Aurélie – (Comptabilité)
Lerible Cédric – (Bibliothécaire)
Pujol Vincent – (Responsable communication/presse et action culturelle)
Ballini Souad – (Accueil)
Pablo Corinne – (Accueil)
Pelletier Pierre – (informatique et reseaux)
Benaïssa Leslie – (accueil bibliothèque)
Rameil celine – (chargée de mission et bibliothèque)
Todisco Denis – (responsable de l’atelier bois)
Levraud Rémy – (Responsable atelier fer)

professeurs

Beloüin Pierre
Bonal Sylvia
Escudié Anne-Gaël
Fernandez Marie-Ange
Fidanza Jean-Michel
Gallian Morée Véronique
Galvez Fernando
Gassies Olivier
Lacroix Patrick
Le Squer Serge
Marro Claude
Michel-Faure Valérie
Millagou Olivier
Monnet Édouard
Morali Florence
Pontarelli Alain
Raynaud Julien
Reboul Jean-Maurice
Rodriguez Nathalie
Simms Ian
Simonet  Pascal
Sirot Patrick
Sturm Hendrik
Triger Solange
Vadrot Olivier
Vincent Cédric
Warluzel Jean-Baptiste

coordonnées

2, Parvis des écoles
83000 | Toulon
tél. +33 (0)4 94 05 58 05

infoesatpm@tpmed.org

www.esadtpm.fr

Facebook

Instagram

Youtube

 

effectif

180 étudiants