Les écoles d’art et design publiques sous tutelle du ministère de la Culture

Valence

École Supérieure d’Art et Design •Grenoble •Valence | site ÉSAD •Valence

présentation

L’École Supérieure d’Art et Design -Grenoble -Valence est une nouvelle école publique d’enseignement supérieur artistique issue du rapprochement de l’École supérieure d’art de Grenoble et de l’École régionale des beaux-arts de Valence.
L’ÉSAD -Grenoble -Valence organise régulièrement des colloques, conférences et présentations d’oeuvres de toutes natures (expositions, performances, concerts, projections…). Ces manifestations, dont la vocation initiale est pédagogique, sont l’occasion d’inscrire l’école dans le réseau professionnel de l’art contemporain et de l’ouvrir aux publics des villes de Grenoble et Valence et de la région.

1/5
École Supérieure d'Art et Design •Grenoble •Valence | site ÉSAD •Valence
2/5
Conférence de Danny Rolph (5 février 2013, ÉSAD Valence)
3/5
Couverture de la revue .txt, n°1 - École Supérieure d'Art et Design •Grenoble •Valence | site ÉSAD •Valence
4/5
École Supérieure d'Art et Design •Grenoble •Valence | site ÉSAD •Valence
5/5
Lancement de la revue From—To - École Supérieure d'Art et Design •Grenoble •Valence | site ÉSAD •Valence

options

Art
Design

diplômes

DNA  option Art
DNA  option Art
DNA  option Design mention design graphique
DNA  option Design mention design graphique
DNSEP  option Art
DNSEP  option Art
DNSEP  option Design mention design graphique
DNSEP  option Design mention design graphique

unités de recherche

Il n’y a pas de savoirs sans transmission : contributions du design graphique

L’Unité de recherche Il n’y a pas de savoirs sans transmission : contributions du design graphique a été créée en 2013, après avoir été sélectionnée pour un soutien quadriennal par le Ministère de la culture, Direction générale de la création artistique. Ces objectifs sont :
– Analyser l’action du design graphique dans la production et la transmission des savoirs à l’ère de la culture numérique.
– Nourrir ces recherches avec les questions posées par les Humanités numériques.
– Élaborer des hypothèses mises en pratique par le design et une pratique du design qui se théorise.
Composée de quatre enseignants de l’ÉSAD Grenoble Valence (dont les trois docteurs), d’un enseignant chercheur de Rennes-2, de deux anciens étudiants de l’ÉSAD maintenant chercheurs, de deux doctorants (Rennes-2, EHESS), cette unité s’attache à plusieurs programmes de recherche :
– Programmation visuelle : hypothèse d’un design graphique opératoire, porté par Dominique CUNIN ;
– Anthologie raisonnée de textes historiques, porté par Annick LANTENOIS et Lucile BATAILLE ;
– Archéologie des éditions numériques, porté par Gilles ROUFFINEAU ;
– Contributions du design graphique au web sémantique, porté par Alexis CHAZARD ;
– Représenter l’histoire, organiser le temps, porté par Annick LANTENOIS ;
L’activité de cette UR se traduit par des journées d’études, des colloques, des expositions, la production de textes, des éditions imprimés ou en ligne, et elle est documentée par un site spécifique, à la fois outil d’information et d’édition : http://enjeuxdudesigngraphique.fr/.

programmes de recherche

Art, théorie et pédagogie critique : tirer un enseignement de Craig Owens

Le projet traite de l’articulation entre théorie et pratique dans l’enseignement artistique, en questionnant la manière dont le savoir théorique nourrit et s’intègre à la pratique artistique, et réciproquement. Il prend pour point de départ la figure du critique d’art américain Craig Owens, en retraçant l’influence de son enseignement sur plusieurs artistes qui émergèrent au tournant des années 1980 et 1990. Issu en grande partie de la collaboration menée depuis 2014 avec le MAGASIN – Centre national d’art contemporain de Grenoble, ce programme s’inscrit de manière assez fine dans l’ensemble des recherches et pratiques qui fondent de longue date la pratique de l’ÉSAD autour de la question de la transmission.

Réseau Cinéma

L’ÉSAD Grenoble-Valence est l’une des écoles fondatrices du Réseau Cinéma qui est coordonné par l’ESBA TALM-Angers et auquel participent également les écoles d’Aix-en-Provence, Bourges, Marseille et Toulon.
Le réseau bénéficie de l’aide à l’expérimentation et au développement de programme de recherche du Ministère de la Culture et de la Communication (DGCA) pour les années 2016-2017 et 2017-2018, en vue de la constitution progressive d’un programme de recherche.
Le cinéma est enseigné dans de nombreuses écoles d’art mais les enseignants de l’image en mouvement se trouvent souvent isolés. Le réseau cherche à les rapprocher sur la base d’affinités existantes (démarches et interrogations) dans le but de mutualiser les ressources et d’approfondir les interrogations partagées. Quelle est la place prise par le cinéma ces dernières années au sein des écoles d’art ?
Débuté en 2015-2016, le programme de recherche s’est poursuivi en 2016-2017 avec l’organisation du premier workshop commun réunissant des étudiants et enseignants des écoles qui participent au réseau, du 22 au 24 mars 2017, aux Laboratoires d’Aubervilliers.
Les recherches du programme en cours portent sur les collections d’ethnologie et des musées d’histoire naturelle des villes du réseau, dans la perspective d’associer une démarche cinématographique à un travail d’analyse et d’enquête sur ces objets.

Réseau Peinture

Le programme de recherche « Réseau Peinture » à l’ÉSAD Grenoble-Valence est un espace de production et d’interrogation sur la peinture. Même si sa base d’origine est l’ÉSAD, son activité n’occupe pas de lieu fixe mais au contraire se réalise dans un réseau de travail qui associe de nombreux organismes d’enseignement et de recherche, en France et à l’étranger.
Cette notion de réseau international est essentielle car la peinture doit être pensée aujourd’hui dans sa diversité, ses confrontations, ses déplacements et la multiplicité des propositions qu’offre un réseau de recherche international sur des scènes différentes. C’est le sens de notre partenariat avec des artistes et enseignants à Londres, en Allemagne, aux États-Unis et en Asie.
Comment s’est créé ce réseau international ? Parce que des artistes et des critiques d’art ont longtemps partagé des expériences d’expositions, d’édition et de projets dans leur pratiques professionnelles, ils ont souhaité les rapprocher au moment où cette notion de recherche est débattue au sein des écoles. Cette volonté de mise en commun a donné lieu à une réponse en 2010 à l’appel à projet que porte la Direction Générale de la Création Artistique (DGCA), Ministère de la Culture et de la Communication, qui apporte son soutien important à notre initiative.
Le réseau de recherche s’est donc constitué en 2010 avec l’intuition que la peinture ne peut se penser et s’enseigner que dans la diversité de ses pratiques et de ses artistes, et en conséquence de ses écoles. Les voyages d’études, les rencontres ou encore les visites d’ateliers d’artistes sont pensés dans cette perspective de déplacement et d’ouverture.
Il s’agit dans cette recherche d’interroger ce que fait aujourd’hui la peinture à l’ère dite du « post médium », comment elle participe activement aux tissages complexes de la création contemporaine, quelles réponses nettement identifiables elle offre dans une diversité accrue et de moins en moins construite par ce que furent autrefois les courants et les mouvements. Des questions : comment la peinture produit-elle de nouveaux codes à l’époque du post-médium ? Dans quel champ élargi opère-t-elle ? Sur quelles scènes ? Comment la pratique picturale s’approprie et canalise les outils technologiques (logiciels, écrans, impressions…) ?
Membres de l’équipe de recherche :
– Olivier Gourvil, fondateur et membre du Réseau Peinture, ÉSAD Valence
– Edouard Prulhière, responsable du projet, ESADHaR, Le Havre-Rouen
– Jérôme Boutterin, Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Versailles
– Dominique Abensour, François Perrodin, ESEAB Rennes
– Christophe Viart, EESAB Rennes, Université de Paris 1
– Eric Corne, Didier Mencoboni, ENSA Bourges
– Stéphane Doré, TALM, site Angers
– Bruno Rousselot, ENSA Dijon
– Hervé Sénant, isdatT, Institut Supérieur des Arts, Toulouse
– Katharina Schmidt, ESADMM Marseille
– Miguel Angel Molina, ESADHaR, Le Havre-Rouen
– Sandrine Moreau, La Terrasse, Espace d’art, Paris-Nanterre
– Mick Finch, CSM, Central Saint Martins College et Paint Club, Londres
– Daniel Sturgis, CCA, Camberwell College of Arts, Londres
– David Ryan, CSA Cambridge Art School, Cambridge
– Benet Spencer, CSA Cambridge School of Art, Cambridge
– Marjorie Welish, Elizabeth Foundation, New York, USA
– Laura Lisbon, Philipp Armstrong, OSU, Colombus, USA
– Antonia Birnbaum, Laboratoire des Logiques Contemporaines de la Philosophie, Université Paris 8
– Winfried Virnich, Kunsthochschule de Mayence, Allemagne
– Isabelle Simonou, Augustin Pineau, ESBAN Nîmes
– Denis Laget, ESADSE, Saint-Étienne
– Nadia Lichtig, Ecole Supérieure des Beaux-Arts de Montpellier Méditerranée, MoCo (Montpellier Contemporain)
Un site web est dédié aux activités du Réseau Peinture : http://delapeinture.org/.
Ce site a une double vocation : d’une part, rassembler des informations, matériaux divers, textes et images issus de projets, et d’autre part, construire la recherche, ou les recherches en peinture qui se mènent dans les écoles du réseau. Ce site permet également de faire figurer les propositions des étudiants dans le cadre de workshops (Dijon, Bourges, Rennes), de voyages d’études (Valence, Rennes), d’expositions (Toulouse), etc.

éditions

L’ÉSAD -Grenoble -Valence réalise régulièrement des éditions (livres d’artistes, catalogues, cédéroms…).

revues

.txt

Éditée par l’École Supérieure d’Art et Design -Grenoble -Valence et les éditions B42, sous la direction des enseignants Annick Lantenois et Samuel Vermeil, .txt est une publication annuelle consacrée à l’étude de la diversité des pratiques et des recherches en design graphique. Elle se présente comme un espace d’écriture proposé aux étudiants de l’option design graphique de l’ÉSAD -Grenoble -Valence.
Le premier numéro rassemble ainsi des textes issus des projets de diplôme (DNAT et DNSEP) d’étudiants de l’école. À partir de sujets historiques, Sébastien Biniek et Angelica Ruffier amorcent un dialogue avec le présent ; Morgan Prudhomme fait le récit de ses échanges avec des ingénieurs ; Adrien Vasquez et Matthieu Meyer – qui s’entretient avec Paul Elliman – réfléchissent aux contours du design graphique. Ces textes témoignent de l’engagement de leurs auteurs dans les enjeux actuels et notamment ceux de la culture numérique, de la culture technique, de la culture du design. Suivant le principe de la ligne éditoriale, la conception graphique du premier numéro a été assurée par des étudiants de l’ÉSAD -Grenoble -Valence.

.txt

Published by the École Supérieure d’Art et Design -Grenoble -Valence and B42 publications, under the direction of teachers Annick Lantenois and Samuel Vermeil, .txt is an annual publication dedicated to the study of the diversity of practices and research in graphic design. It is presented as a space for writing proposed to students in the graphic design option of the Grenoble-Valence ÉSAD.
The first issue brings together texts originating in student degree projects (DNAT and DNSEP). Beginning with historical subjects, Sébastien Biniek and Angelica Ruffier initiate a dialogue with the present: Morgan Prudhomme tells the tale of his exchanges with engineers; Adrien Vasquez and Matthieu Meyer – in an interview with Paul Elliman – expose their thinking on graphic design. These texts testify to the commitment of their authors to current issues and notably that of digital culture, technical culture and design culture. Respecting the principal of the editorial line, the graphic design of the first issue was done by students of the Grenoble-Valence ÉSAD.

From—To

À l’initiative d’étudiants de l’ÉSAD -Valence, From—To est une revue en ligne bimensuelle porteuse de contenus théoriques interrogeant des problématiques de design.
Elle adopte le format de l’échange et privilégie une lecture lente. Envisagée comme un outil d’accompagnement de la pratique des étudiants, From—To tend à être un lieu réflexif enrichi par les contributions de leurs correspondants.
http://from.esad-gv.fr/to

From—To

An initiative of students from the Valance ÉSAD, From-To is a bi-monthly, online review containing theoretical content that questions issues in design.
It takes the form of exchange and is designed to be read slowly. Envisaged as a tool to accompany students’ practice, From-To aims to be a thoughtful space enriched by contributions from its correspondents.

activités & événements

L’ÉSAD -Valence organise des workshops avec des artistes, critiques, écrivains, designers invités et des voyages d’études en France et à l’étranger. Elle programme régulièrement des colloques, conférences et présentations d’oeuvres de toutes natures (expositions, performances, concerts, projections,…) et collabore activement avec les structures culturelles de l’agglomération valentinoise et de la région pour l’organisation d’événements. Ces manifestations, dont la vocation initiale est pédagogique, sont l’occasion d’inscrire l’école dans le réseau professionnel de l’art contemporain et de l’ouvrir aux publics de la ville de Valence et de la région.
Par ailleurs, l’ÉSAD -Grenoble -Valence fait partie du réseau des quatre écoles supérieures d’art de la région Rhône-Alpes. À ce titre, elle favorise les projets pédagogiques inter-écoles et l’insertion professionnelle des étudiants diplômés.

activité post- ou périscolaire

Cours pour enfants, adolescents et adultes : initiation aux arts plastiques, dessin, modèle vivant, peinture, volume, sculpture, gravure, infographie, multimédia.

coopération internationale

Dans le cadre de l’organisation des études, le semestre 8 est consacré à une mobilité internationale.
Chaque étudiant est invité à partir à l’étranger se confronter aux exigences du monde en effectuant, soit un séjour d’études, soit un stage dans une structure professionnelle.
L’ÉSAD -Grenoble -Valence participe au programme ERASMUS. De nombreux partenariats avec des établissements d’enseignement supérieur internationaux sont mis en oeuvre. Une aide financière est apportée aux étudiants par différentes bourses : Erasmus, Explo’ra sup de la Région Rhône-Alpes et OFAJ – Office Franco-Allemand pour la Jeunesse.
Quelques établissements parmi les partenaires de l’ÉSAD -Grenoble -Valence : University of the arts, Central St Martin, Londres ; Kingston University – Kingston upon Thames ; LUCA – School of Arts, Gand ; ERG/Ecole de recherche graphique, Bruxelles ; Ecole nationale supérieure des arts visuels de la Cambre, Bruxelles ; Muthesius Kunsthochschule, Kiel ; Stuttgart State Academy of Art and Design ; Weissensee Berlin ; HEAD – Haute École d’Art et de Design, Genève ; National University of Arts, Bucarest ; Facultad de Bellas Artes de Valencia (Université Polytechnique) ; Srishti School of art, Design and Technology, Bangalore ; Concordia University, Montréal ; PUC Campinas, Brésil.

galerie

L’ÉSAD -Valence dispose d’une salle d’exposition et d’un vaste espace modulable pouvant accueillir des expositions ou des manifestations artistiques en lien direct avec la pédagogie mise en oeuvre à l’école.

équipements spécifiques

L’ÉSAD -Valence dispose de tous les ateliers techniques adaptés : elle possède des dispositifs complets tant en ce qui concerne les techniques traditionnelles (dessin, peinture, gravure, lithographie, photographie argentique, sérigraphie, impression offset, plâtre, terre, bois, fer), que les techniques les plus récentes (technologies numériques appliquées à la photographie, à la vidéo, au son, au multimédia, PAO). L’ÉSAD -Valence dispose également d’un amphithéâtre équipé pour des conférences et projections et d’un centre de documentation spécialisé.

réseaux

ANdEA, ADÉRA, ELIA, ART ACCORD FRANCE.

équipe administrative

Amel Nafti Directrice générale
Benoît Poche Secrétaire général
Christine Priotto Relations internationales
Roseline Tauleigne Assistante de communication
Géraldine Letovanec Bibliothèque
Florence Prévost-Damiani Secrétariat pédagogique
Marie Angulo Secrétariat / accueil

professeurs

Fabrice Beslot
Alexis Chazard
Dominique Cunin
Franck David
Philippe Estienne
Nicolas Flory
Olivier Gourvil
Geoffroy Gross
Tom Henni
Dean Inkster
Mélanie Kenyon
Annick Lantenois
Florence Lazar
Alain Marchand
Jean-Jacques Palix
Yael Perlman
Jérôme Poret
David Poullard
Alex Rich
Gilles Rouffineau
Jean-Marie Sauvage
Samuel Vermeil

coordonnées

Place des Beaux-Arts
CS 40074
26903 | Valence cedex 9
tél. +33 (0)4 75 79 24 00
fax +33 (0)4 75 79 24 40
valence@esad-gv.fr
www.esad-gv.fr

effectif

159 étudiants