Les écoles d’art et design publiques sous tutelle du ministère de la Culture

Valenciennes

École supérieure d’art et de design de Valenciennes

présentation

Patrimoniale et bicentenaire, l’ésad – école supérieure d’art et de design de Valenciennes, sous tutelle pédagogique du ministère de la Culture, est l’héritière de l’académie, puis de l’académie royale qui devient école des Beaux-Arts, l’une des plus anciennes de France et aussi l’une des plus prestigieuses.

Aujourd’hui installée sur un site industriel – l’ancien siège d’Usinor-Sacilor entièrement réhabilité, l’ésad Valenciennes se déploie sur une superficie de 5 000m2, offrant de nombreux espaces pour son public étudiant : des ateliers techniques, des salles de cours, d’accrochage et de réunion, une bibliothèque, un amphithéâtre, une cafétéria se déployant sur 2 niveaux et une galerie d’exposition.

L’École tire de son double programme – les options Art et Design – une forte singularité fondée sur la transversalité des enseignements artistiques et des enjeux de la création dans un monde en mutation. En art comme en design, l’école engage une pratique située, c’est-à-dire en prise avec un contexte, consciente des échelles et de l’adresse publique, dans une expérimentation permanente.

Les études conduisent au Diplôme National d’Art (DNA – 3 ans, valant grade de Licence) et au Diplôme National Supérieur d’Expression Plastique (DNSEP – 5 ans, valant grade de Master) qui offre la possibilité de poursuivre en troisième cycle.

Depuis 2020, l’ésad Valenciennes propose un dispositif de développement de projet d’insertion professionnelle, l’Incubateur Création-Positions, permettant à de jeunes artistes et designers de transformer un désir, une idée, un projet de recherche, une pratique, en activité professionnelle concrète. Les projets développés au sein de ce post-diplôme sont des projets d’activité professionnelle inscrits dans le domaine de la création, de la recherche et de l’insertion professionnelle où la recherche est comprise comme une recherche par/sur le terrain.

1/6
2/6
3/6
4/6
5/6
6/6

options

Art
Design (mentions design d’espace / design éco-social)

diplômes

DNA  option Art
DNA  option Design
DNSEP  option Art
DNSEP  option Design mention design d'espace
DNSEP  option Design mention design éco-social

unités de recherche

Hyper.local

L’ésac de Cambrai, l’ésa-Nord Dunkerque-Tourcoing et l’ésad Valenciennes formalisent les complémentarités de leurs programmes de recherche respectifs dans les champs de l’art, du design, et de la communication au sein d’une Unité de Recherche (UR) dénommée HYPER.LOCAL.

Elle a pour vocation d’interroger, de comprendre et d’expérimenter les pratiques qui impliquent des rapports d’échelle critiques et des créations situées : entre « local » et « global », « micro » et « macro », « moléculaire » et « molaire », « topique » et « cosmique ». Cette orientation générale privilégie plus particulièrement le point de vue « hyper local », non pas pour se replier sur le connu et l’authentique au nom d’une identité fermée, mais pour se replacer là où les enjeux esthétiques, économiques, sociaux et politiques mondiaux se rencontrent pour prendre un sens vécu, partagé et discuté, c’est-à-dire au niveau de la singularité plurielle des lieux.

Deux axes seront particulièrement développés dans le cadre de cette Unité de Recherche.
Le premier axe, intitulé « Images, codes, récits », propose de développer une recherche sur les nouvelles formes d’écriture de l’espace issues des sciences et technologies contemporaines. Cet axe interroge plus précisément les transformations de la perception, de l’imagination et de la narration qui s’opèrent selon les nouvelles articulations entre le corps, la machine et l’espace produites par les technologies numériques.
Le deuxième axe intitulé « Art, design et société », propose de développer une recherche sur les nouvelles formes d’interrogation de l’espace public par l’art et le design. Cet axe investit plus précisément les modes alternatifs de conception, de production et d’échange que l’art et le design créent pour répondre aux problématiques sociétales contemporaines (écologiques, économiques, sociales).

programmes de recherche

ART / Art en Situation

Atelier de Recherche et de Création « Prendre Position »

Bliz-aard sale est le titre de la performance de 1983, épisode des boules de neige que l’artiste David Hammons vend dans les rues de New-York. The forgotten space est un film de l’artiste Alan Sekula qui avec Noël Burch prolongent en 2011 un travail d’investigation à long terme dans les coulisses de la globalisation. C’est à partir de ces deux oeuvres distantes de 30 ans que pourrait s’appréhender l’ARC intitulé « Prendre position ». Les enjeux de cet atelier sont d’accompagner l’étudiant lors de la réalisation de projets en prise avec l’art contemporain, les enjeux sociétaux liés à la globalisation, les contextes politiques, les relations humaines. L’exploration des différents possibles artistiques pour prendre position s’appuiera sur les marges de l’exposition à savoir la performance, l’écrit, le film, l’image dans tous ses états.

ART / Dispositifs technoesthétiques

Programme de recherche « ESPACE(S) 360°/VR : Narrations et dispositifs scénographiques dédiés »

Initiée en 2012, la recherche-création sur le 360° se poursuit aujourd’hui à travers plusieurs projets qui interrogent les formes d’analyse et de représentation de l’espace et de fiction du temps par l’intermédiaire de dispositifs innovants et expérimentaux (caméra 360°, dispositif immersifs, VR, et plus récemment réalitée augmentée). Depuis 2016, les aspects relatifs aux nouvelles formes de narration et de transmédialité sont particulièrement développés dans l’interaction entre vidéo 360° et réalité virtuelle (VR) en relation avec la scénographie.

DESIGN / Design Numérique et Objet Non-Standard

Atelier de Recherche et de Création « Replicator X »

Explorant les rapports entre l’homme et la machine, l’ARC « Replicator X » oriente une réflexion autour de la notion d’« archéologie d’un monde numérique ». Il s’agit d’émettre et de projeter des propositions plastiques qui pourraient être des points de convergence entre la technologie numérique actuelle et les techniques de fabrication rudimentaires ou primitives. Cette approche « archéologique » a pour objectif d’amener les étudiant·e·s à se questionner sur l’évolution des techniques et de leur importance dans leur manière de concevoir des projets ou formes. Les étudiant·e·s sont invité·e·s à réaliser des projets qui témoigneront des multiples variations dans lesquelles matières « organiques » et datas numériques s’hybrident, s’assemblent, évoluent et éventuellement se pervertissent pour ouvrir des champs de vision inattendus, improbables, voire non conformes.

DESIGN / Design Social et Territoires Soutenables

Atelier de Recherche et de Création « Habiter 2030 »

Les pratiques de design dans le domaine de l’innovation écologique et sociale sont inventoriées, analysées et expérimentées. L’idée d’un « design écosocial » correspond en ce sens à la relation singulière et concrète aux différentes composantes de la problématique qu’exige une pratique « soutenable » aux différentes échelles d’un territoire. Il s’agit plus précisément d’interroger les méthodes de conception, de production et d’échange qui répondent aux enjeux sociétaux contemporains en liant l’écologique et le social, c’est-à-dire en mettant en évidence leur interdépendance comme contexte du projet mais surtout comme finalité de la démarche adoptée. Les domaines d’action concernés traversent toutes les composantes écologiques et sociales d’une situation de vie humaine : le territoire, l’espace public, le logement, le mobilier, la santé, le travail, l’éducation, l’échange, les loisirs, etc. Ces domaines se croisent sur des problématiques relatives à la biodiversité, aux écomatériaux, à la vie d’un quartier, aux savoir-faire artisanaux locaux, aux savoirs vernaculaires, aux symboles micro-culturels, aux jeux et aux rites, etc. La question de la responsabilité « écosociale », c’est-à-dire de la prise de conscience de l’effet social des choix écologiques et l’effet écologique des choix sociaux (socio-politiques et socio-économiques) est à cet égard un champ de recherche décisif.

éditions

Design des territoires : l’enseignement de la biorégion, septembre 2020 L’ésad Valenciennes poursuit ses recherches pour un design résolument engagé dans les luttes sociales et écologiques à travers un nouvel ouvrage collectif réunissant designers, architectes, écologistes, géographes et philosophes autour de pratiques alternatives d’enseignement et de création envisagées depuis, avec et par les territoires. Broché – 144 pages – ISBN : 979-10-93250-38-0 

Design écosocial – Convivialités, pratiques situées, nouveaux communs, février 2018 Depuis 2012, l’ésad Valenciennes s’emploie à définir les conditions et les moyens du développement du design social par la recherche et la pédagogie. Cet ouvrage (Ludovic Duhem & Kenneth Rabin, dir.) résulte d’un travail au long cours qui a fait se succéder différents programmes de recherche « Design social, les nouvelles formes de convivialité » (2013-2015), « Design situé, territoires soutenables » (2015-2017) ainsi que des journées d’étude « Design social et économie solidaire » (2015) et « No transition : le design en situation de crise » (2016), soutenus et financés par le ministère de la Culture.

Avec Nawal Bakouri & Étienne Delprat, Jean-Hughes Barthélémy, Augustin Berque, Marceline Bonneau & Francois Jégou, Patrick Bourgne & Xavier Fourt, Marcelle Bruce, Sylvain Celle, Cristian Compagnaro, Franck Cormerais, Ludovic Duhem, Édith Hallauer, Paul Landauer, Mathieu Le Dû, Malte Martin, Aurélie Michel, Kenneth Rabin, Les Saprophytes, Juliette Six. Broché – 348 pages – ISBN : 978 2917053 31 7 – 24 euros

L’Appartement : Une métaphore du Monde, mars 2011
Cette publication restitue le projet de recherche et d’expérimentation mené par l’ésad Valenciennes autour de l’habitat urbain contemporain, interrogeant les nouveaux modes collectifs d’habiter et le rôle du designer dans la production des biens de consommation.

Sur le Pouce, novembre 2014
Brochure publié en restitution du projet d’étude sur la baraque à frites comme espace de convivialité inter régional, avec la participation des étudiants de l’école d’architecture et d’urbanisme de UMons (Belgique), de l’Ecole de Cambrai (ESAC) et de l’ésad Valenciennes.

éditions

Portes Ouvertes 2022
5 février

Conférences, workshops, journées d’étude, expositions

Tout au long de l’année, des conférences programmées dans l’amphithéâtre contribuent à l’ouverture de l’école sur les enjeux artistiques et intellectuels contemporains. Elles complètent l’offre théorique ou la connaissance de l’expérience artistique, font partie du cursus et sont obligatoires. Les workshops sont des temps intensifs faisant recours à des praticiens extérieurs. Ils ont une finalité productive. Les journées d’étude relèvent de la recherche théorique et font appel à des chercheurs extérieurs sur des thématiques coïncidant avec les axes de l’École. Des expositions publiques sont régulièrement organisées dans la Galerie dans le cadre de projets pédagogiques menés par l’école. Des ateliers de pratiques artistiques amateurs seront mis en place à l’automne 2021.

Les voyages d’études

L’école organise des voyages d’études en France et à l’étranger. Leurs durées et leurs objectifs sont variables. Un certain nombre de déplacements est axé sur l’actualité culturelle en écho au programme pédagogique : visites d’expositions, de musées, de foires d’art contemporain, de biennales. Certains voyages sont liés aux ARC et à leurs thématiques. La préparation des voyages facilite l’acquisition et l’analyse in situ ou a posteriori de ce qui est présenté. Les voyages alimentent, outre la connaissance de l’exercice professionnel de l’exposition, la mémoire personnelle référencée.

coopération internationale

L’ésad Valenciennes est titulaire de la Charte Erasmus depuis 2006 et bénéficie d’allocations d’aide à la mobilité (Dispositif Mermoz) pour les étudiants qui souhaitent réaliser un séjour d’études à l’étranger. L’école développe également un réseau de compétences et mets en place des coopérations internationales et notamment de nombreux programmes transfrontaliers avec la Belgique.
Par ailleurs, l’ésad accueille chaque année des étudiants étrangers et entretient un partenariat actif avec le réseau Campus Art.

galerie

Structure faisant partie intégrante de l’école, la galerie a une vocation initialement pédagogique et a pour mission de proposer et de monter des opérations artistiques ouvertes au public. Orientée vers la jeune création, la galerie est à la fois un espace de recherche et de formation mais aussi une structure en relation avec les réseaux de la création contemporaine. Chaque année, des expositions y sont organisées.

Techniques : environ 150 m², accès intérieur par le hall de l’école, accès extérieur par double porte et terrasse sol clair, béton peint, mur linéaire gauche de 15 m, mur droit interrompu par ouvertures fenêtres, éclairage néon, hauteur sous plafond variable, de 2,5 m à 5 m, connexion Wi-Fi (en projet).

équipements spécifiques

→ Ateliers informatique-infographie, vidéo-multimédia, photographie, gravure, sérigraphie, volume et matériaux-maquettes, lumière.

→ Laboratoire numérique en design d’espace : Pôle d’expertise et de pédagogie, le laboratoire s’inscrit dans le sillage d’une mutation liée à la révolution numérique actuelle dans la création et la fabrication en design et s’appuie sur les concepts avancés de la conception assistée par ordinateur.

→ Bibliothèque d’étude et de recherche, avec un fonds spécialisé de quelque 9000 titres et 25 périodiques français et étrangers. Suivez son actualité ici.

réseaux

L’ésad Valenciennes inscrit la portée de ses actions tant au niveau régional, que national et international. Les réseaux dont elle est membre contribuent à marquer cette spécificité.

50° Nord – réseau transfrontalier d’art contemporain
ANdEA – Association Nationale des Écoles Supérieures d’Art
Association « Habiter 2030 » 

équipe administrative

Nawal Bakouri, directrice

Administrateur – poste vacant
Bertrand Descamps, comptable et responsable des achats
Delphine Duong, chargée de la communication et des ateliers amateurs
Baptiste Boumard, bibliothécaire
Responsable des études et relations internationales – poste vacant
Cathy Lagodzinski, secrétaire pédagogique

Manasor Amazoz, adjoint technique – régisseur bâtiment
Clément Brugger, adjoint technique atelier photographie
Jean-Baptiste Talma, adjoint technique atelier volume
Yashar Valakjie, adjoint technique atelier informatique et numérique

Fabienne Boulanger, agente d’entretien
Yamina Elkebaili, agente d’entretien

professeurs

Lucile Bataille, Sébastien Biniek (Structure bâtons), éditions
Jean-François Caro, anglais                                                                                                                                                                             Claude Cattelain, volume
Ludovic Duhem, philosophie
Stéphane Dwernicki, design – 3D – machines
Axelle Grégoire, design et dessin d’espace
Nicolas Guiet, couleur/espace
Elizabeth Hale, histoire et théories du design
Christophe Leclercq, histoire et théories de l’art
Christl Lidl, vidéo – vidéo 360° – VR
Martial Marquet, design – matériaux – maquettes
Delphine Mazur, gravure – dessin
Alexandre Perigot, image photographique                                                                                                                                                     Julien Rodriguez, design d’espace et dessin                                                                                                                                                                                 Laurine Schott, design – ressources et matériaux

coordonnées

132 avenue du faubourg de Cambrai
59300 Valenciennes
tél. +33 (0)3 27 24 80 12
contact@esad-valenciennes.fr
www.esad-valenciennes.fr 
www.esad-valenciennes-recherche.com
Facebook
Instagram
Linkedin

effectif

120 étudiants