Les écoles d’art et design publiques sous tutelle du ministère de la Culture

Annecy

École supérieure d’art Annecy Alpes

présentation

L’école supérieure d’art Annecy Alpes (ESAAA) fait partie du réseau national des écoles supérieures d’art sous tutelle pédagogique du Ministère de la Culture. Elle se singularise par son attitude pionnière en ce qui concerne la recherche, par son travail sur l’espace, le paysage et l’aménagement du territoire, mais aussi par sa position radicale : l’ESAAA revendique avec force l’expérimentation en art et en design et elle la place au départ de toute son activité.

 

Un grand paquebot de béton accroché à la rive gauche d’un lac comme perché dans la verdure face aux montagnes : en arrivant à l’ESAAA on est d’abord frappé par la puissance de la carte postale. Mais les quelques 200 étudiant∙es en Art et Design qui travaillent dans les bâtiments « Patrimoine du XXe siècle » ne sont pas là pour faire du tourisme : l’ESAAA est une ruche, une plateforme d’échanges ininterrompus faite d’ateliers, de studios techniques, de salles de cours, bibliothèque, fablab, etc. C’est une base arrière où une communauté au travail prépare des dizaines de projets pour de multiples contextes, structures et territoires (locaux, nationaux, internationaux).

 

Et puis c’est un espace-temps où les étudiant∙es, les enseignant∙es, les chercheur∙ses construisent des situations, inventent des objets et des méthodes ; apprennent à identifier des problèmes, à les déconstruire puis les reconstruire ; ils-elles s’outillent pour prendre place dans la pluralité des mondes à venir.

1/1
ESAAA - site des Marquisats crédits : Léonard Contrameste

options

diplômes

DNA  option Art
DNA  option Design mention design d'espace
DNSEP  option Art
DNSEP  option Design mention design d'espace

troisièmes cycles

DSRA Diplôme supérieur de recherche en art de l’ESAAA

Le DSRA est un diplôme de troisième cycle (Bac+8) reconnu et financé par le Ministère de la Culture. Il conduit de jeunes artistes, designers, architectes et autres créateur∙trices ainsi que des théoricien∙nes à un diplôme d’école préparé en 3 ans, après un master ou un DNSEP.

classe préparatoire

ESAAA prépa

Classe préparatoire Art, Design et Création

Les mois de travail au sein de la classe préparatoire de l’ESAAA sont pensés pour bien s’orienter et réussir les concours, mais ils sont aussi construits comme un véritable projet artistique, inventés et coordonnés par les artistes et les théoricien·nes de l’ESAAA.

Les étudiant∙es de l’ESAAA prépa participent à des cours de dessin, Histoire de l’Art, pratiques tridimensionnelles, plateau / scéno mais aussi à des workshops : son-vidéo ; dessin et poésie, scénographie urbaine…

 

Pour en savoir plus :

L’ESAAA prépa est membre invité de l’APPEA, le réseau des classes préparatoires publiques.

unités de recherche

L’Unité de recherche de l’ESAAA

Depuis 2006, l’ESAAA soutient le travail d’une équipe d’artistes, de philosophes, de designers, d’architectes et d’historien∙nes qui collaborent au sein de son Unité de Recherche. Cette activité de recherche à géométrie variable, collaborative et appuyée sur plusieurs réseaux locaux, nationaux et internationaux, a permis que soient menés jusqu’à présent :

  • De 2006 à 2012 : des travaux sur l’expérimentation et l’archive, puis sur la performance et le « format » avec le LAAC, d’abord sous la conduite de Laurent Jeanpierre et Elie During, puis sous celle de Thierry Mouillé et David Zerbib, produisant les journées d’Expérimenta (à Annecy en 2008), ou celles de Format X (au 104, à Paris, en 2010), éditant In actu, de l’expérimental dans l’art, en 2009 aux Presses du réel, puis, chez le même éditeur, In octavo, Des formats de l’art (2015).
  • De 2009 à 2011 : un programme est mené avec Nicolas Thély, travaillant sur les modifications de la sensibilité à l’âge du web 2.0 : cette « ligne de recherche sur la basse définition » a produit des journées d’études à Grenoble, Valence ou Quimper, a permis la réalisation d’expositions (comme Best Practices à Stockholm en 2011) et s’est conclue par une édition, Search Terms, Basse Def, aux éditions B42.
  • De 2010 à 2012 : Stéphane Sauzedde a mené un séminaire pour travailler sur et à partir de formes artistiques localisées, peu domestiquées et situées : « la pensée sauvage ». Cette recherche a entre autres abouti à l’ouvrage AUTRES et à l’exposition du même nom, au Musée-Château d’Annecy (juin 2012).
  • De 2012 à 2016 : Le Laboratoire des intuitions, dirigé par l’artiste Thierry Mouillé, est une plateforme pluridimensionnelle, constituée d’artistes et de théoricien∙nes susceptibles de construire des liens dynamiques entre les formes de pensée ; à travers l’art, la philosophie, la sémiologie, les mathématiques, la physique, etc. L’ensemble de ces systèmes d’analyses et de projections a permis le partage de l’exercice de la représentation visuelle des mondes visibles et invisibles ; de la complexité du voir surgit l’invention : des dessins, des notes, des partitions et des diagrammes. En 2014, ce travail a été complété par le lancement de la série des Intuitive Notebook, collection de revues avec la contribution de Bastien Gallet, Thierry Mouillé, David Rabouin et David Zerbib.
  • De 2014 à 2016 : l’ESAAA mène deux projets de recherche en parallèle. Le premier, « Film Folk Archives Web » visant la collecte de films « folk » dans la contexte plus large de la documentation de la culture populaire a eu pour ambition la création d’une cinémathèque 2.0. Le cinéaste enseignant à l’ESAAA Jean-Marc Chapoulie a coordonné le laboratoire.
    Le deuxième, « Bangalore – pour l’invention d’un tiers patrimoine », a été possible dans le cadre d’une collaboration avec la Srishti School or Art, Design et Technoloqy de Bangalore (Inde). Ce projet coordonné par Naïm Aït Sidhoum, architecte, producteur et enseignant chercheur à l’ESAAA, visait à produire des situations esthétiques qui travailleraient les écarts constitutifs de la condition urbaine de Bangalore : écarts sociaux, culturels et historiques, autant d’espaces instables existant comme un tiers patrimoine.
  • A partir de 2016 : en collaboration avec l’équipe du Centre de Recherche sur l’Espace Sonore et l’environnement urbain (Cresson, laboratoire AAU), le département Design de l’ESAAA mène plusieurs projets de recherche relevant des « atmosphere studies » : l’Unité de Recherche de l’ESAAA co-organise en septembre 2018 à Cerisy le colloque international « L’usage des ambiances. Une épreuve sensible des situations » (sous la direction de Didier Tallagrand, Jean-Paul Thibaud et Nicolas Tixier). Plusieurs questions ont traversé cet événement : « Comment les ambiances contribuent à mettre les situations ordinaires à l’épreuve du sensible ? En quoi ouvrent-elles de nouvelles pistes en matière de pratique artistique, d’expérimentation méthodologique ou d’exploration théorique ? Qu’en est-il d’une socio-esthétique située, attentive aux percepts et aux affects qui imprègnent nos milieux de vie et infusent les sensibilités contemporaines? »
    Le programme de recherche « désigner l’ambiance, designer l’ambiance » est soutenu par le Ministère de la Culture.
  • 2018-2022 : L’ESAAA et le Centre de la Photographie Genève ont mené le projet transfrontalier de recherche et de création « Effondrement des Alpes » (EdA), partant d’un fait contemporain : la fonte du permafrost dans les Alpes, due au réchauffement climatique. Le projet EdA a visé à documenter ce phénomène contemporain, le travailler et lui faire produire des perspectives inédites pour le monde qui vient. Pour faire de ce phénomène dont on hérite un objet avec lequel on apprend à vivre, l’ESAAA et le CPG ont rassemblé des créateurs et créatrices, des chercheur·ses et de très nombreux·ses concerné·es, afin de produire des œuvres, des récits, des situations et des événements.
    La plateforme de recherche EdA a été pensée pour pouvoir accueillir des propositions très variées – dans leurs formes, leurs ampleurs ou leurs ambitions. Elle organisé plusieurs journées d’étude, mais aussi un colloque international (« les rencontres EdA »), des expositions, des publications…
    EdA a bénéficié d’un financement par l’Europe dans le cadre du programme européen de coopération transfrontalière Interreg France-Suisse 2014-2020, mais aussi d’un financement de la part de la Fondation Daniel & Nina Carasso, ainsi que du soutien de la Ville d’Ugine.

programmes de recherche

Effondrement des Alpes – Inventer un nouveau patrimoine 2018-2022

Dans les Alpes, la fonte du permafrost, ciment de glace qui maintient la cohésion des falaises d’altitude, produit de spectaculaires effondrements rocheux dont les conséquences sont indéniables. Le projet EdA vise à documenter ce phénomène contemporain, le travailler et lui faire produire des perspectives inédites pour le monde qui vient. Pour ce faire, l’ESAAA et le CPG rassemblent des créateur·trices, des chercheur·ses et de très nombreux·ses concerné·es, afin de produire des œuvres, des récits, des situations et des événements, pour faire de ce phénomène dont on hérite un objet avec lequel on apprend à vivre.

EdA est aussi un terrain pédagogique et d’expérimentation pour les étudiant·es et enseignant·es de l’ESAAA et d’ailleurs qui contribuent à l’activité de recherche et de production.

Le descriptif complet du projet est disponible ici.

éditions

ESAAA éditions

Depuis 2013, l’ESAAA diffuse des positions artistiques et théoriques nécessaires à notre époque à travers sa structure éditoriale ad hoc : ESAAA éditions. Sont ainsi produits chaque année des ouvrages issus de l’activité de recherche de l’école, des travaux d’artistes et designers chercheur·ses inscrit·es en DSRA, ou encore des projets portés par l’école.
ESAAA éditions est distribué par les Presses du Réel.

 

activités & événements

Bénéficiant d’un réseau de partenaires précieux aux niveaux local, régional, national et international, l’ESAAA propose plusieurs activités :

  • Conférences avec des artistes, designers et autres professionnel·les du monde de l’art
  • Expositions
  • Séminaires de recherche
  • Rencontres avec des intervenant·es extérieur·es
  • Workshops
  • Voyages d’étude
  • Mobilités internationales d’étude et de stage
  • Résidences de création et restitutions…

Les expositions de travaux d’étudiant·es et d’artistes invité·es ont lieu dans divers espaces d’exposition de l’Agglomération d’Annecy et du Département de la Haute-Savoie mais aussi plus loin, selon les projets artistiques et de recherche du moment (par exemple : BOZAR Bruxelles, le Centre de la Photographie Genève, le MAC Lyon, MAGASIN des horizons…).

Pour en savoir plus : esaaa.fr/esaaa/agenda/

activité post- ou périscolaire

ESAAA pratiques amateurs

L’ESAAA p.a., l’école des pratiques amateurs de l’ESAAA est ouverte à toutes et tous : enfants, adolescent·es et adultes, débutant·es ou praticien·es confirmé·es. Celle-ci propose plusieurs activités relevant autant des pratiques historiques des Beaux-Arts que des formes les plus contemporaines de la création : une trentaine d’ateliers à l’année, workshops et stages artistiques, mais aussi des expositions, des visites de lieux culturels d’autres événements.

L’école des pratiques amateurs de l’ESAAA est membre associé de l’ANÉAT – Association Nationale des Écoles d’Art Territoriales de pratiques amateurs et fait partie du réseau des pratiques amateurs sur le territoire annécien appelé PAM’ – les arts visuels en pratique.

coopération internationale

L’ESAAA est titulaire de la charte Erasmus+ et bénéficie du dispositif de la Bourse Région Mobilité Internationale Étudiants de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.
Mettant à profit sa situation géographique privilégiée – au carrefour entre la France, la Suisse et l’Italie, l’ESAAA mène de nombreux projets internationaux et intègre les expériences à l’international dans sa vision de la pédagogie et de la recherche.

Par ailleurs, les étudiant∙es de l’ESAAA prennent part à des voyages à l’international dans le cadre de leur cursus (workshops, travaux situés, voyages d’observation, etc.). Entre autres, ils et elles ont la possibilité d’effectuer un stage à l’international ou de passer plusieurs mois dans une école partenaire lors d’une mobilité internationale d’études.

galerie

Le bâtiment de l’ESAAA situé sur le site de Marquisats propose plusieurs espaces de monstration :

  • la salle blanche
  • la salle noire
  • la salle volume
  • les salles d’accrochage 1, 2 et 3…

 

Jusqu’en mai 2023, l’ESAAA gère la Galerie Bizar, un lieu d’exposition aux Nouvelles Galeries (25 avenue du Parmelan, 74000, Annecy), dans le cadre du projet « Tout part de la matière » inventé par le studio de design Wondervision. Dédiée à la jeune création et promouvant un art du circuit court, la Galerie Bizar s’appuie sur Bozar, une ressourcerie qu’elle gère avec Bazar (Bazar sans Frontières – l’entreprise d’insertion bien connue des annécien·nes), également présent aux Nouvelles Galeries.

Dans cette galerie Bizar, mois après mois, les visiteur∙ses découvrent de jeunes artistes diplômé·es de l’ESAAA et qui travaillent sur le territoire. Leurs œuvres ont en commun d’être apparues dans des économies délicates, qui privilégient le réemploi de matériaux et limite au maximum les extractions de nouvelles ressources dites naturelles.

équipements spécifiques

  • ateliers techniques et leurs magasins d’outils : ESAAA lab (impression 3D, machines à coudre, etc.), l’atelier éditions, les ateliers volumes, bois, métal, sérigraphie, céramique…
  • ateliers de production vidéo-son, photo et de travail multimédia
  • salle informatique
  • bibliothèque

 

réseaux

ANdEA, Le Grand Large (anciennement ADÉRA), AC//RA, Altitudes, BEAR, ANEAT, PAM’ – les arts visuels en pratique.  L’ESAAA prépa est membre invité de l’APPEA, le réseau des classes préparatoires publiques.

équipe administrative

Stéphane Sauzedde Directeur
Laurie Chappis-Peron responsable de la coordination (études et recherche)
Sonia Pérez responsable des projets
Laure Vincent responsable des ressources

Kévin Anthoine-Milhomme Fab Manager
Stéphanie Gerbeaud Secrétariat pédagogique
Camille Garnier Éditions
Julie Nugues Secrétariat général
Liz Escalle-Dyachenko & Elisabeth Oulié Bibliothèque
Andra Mardare Communication, international

professeurs

Sheila Atala
Jean-Marc Chapoulie
Matthieu Clainchard
Alexandre Costanzo
Clôde Coulpier
Laurent Faulon
Vir-Andrés Hera
Anne Kawala
Roy Köhnke
Sandra Lorenzi
Emmanuel Louisgrand
Gilles Perdu
Julie Portier
Mathilde Sauzet Mattei
Didier Tallagrand
Maxime Thieffine
Nicolas Tixier
Claire Viallat-Patonnier
David Zerbib

ESAAA prépa
Éléonore Pano-Zavaroni — coordination prépa
Guillaume Dorvillé
Geneviève Holvoët
Philippe Thaize
Thierry Xavier

coordonnées

52 bis rue des Marquisats
74000 | Annecy
tél. +33 (0)4 50 33 65 50
contact@esaaa.fr
www.esaaa.fr

effectif

Environ 200 étudiant·es