Les écoles d’art et design publiques sous tutelle du ministère de la Culture

Poitiers

École européenne supérieure de l’image Angoulême-Poitiers | Site Poitiers

présentation

Née de la réunion des écoles d’art d’Angoulême et de Poitiers, l’École européenne supérieure de l’image – ÉESI forme des artistes, des auteurs et des créateurs.

A Angoulême, l’École occupe un ancien moulin hydraulique à papier du XVIIIe siècle à proximité de la rivière la Charente et annexe d’autres bâtiments proches pour ouvrir des ateliers. L’École, jouxtant le Musée du papier, est à proximité de la Cité Internationale de la Bande dessinée et des écoles qui forment le campus de l’image Magelis. A Poitiers, l’École occupe un ancien collège jésuite du XVIIe siècle en centre-ville. Elle annexe un espace pour les ateliers et les accrochages. L’École est à proximité du TAP – Théâtre Auditorium de Poitiers et du Lieu Multiple, dédié à la création numérique.

Plusieurs spécificités caractérisent les diplômes délivrés par l’établissement. L’ÉESI est tout d’abord la seule école d’art en France à dispenser un enseignement de bande dessinée aussi bien en DNA qu’en DNSEP ou même encore dans son Master Bande dessinée. La mention « création numérique » au sein du DNSEP option art constitue également une originalité des enseignements délivrés par l’École. Celle-ci s’organise autour de trois axes de recherche « Formes de l’interactivité », « Espaces scéniques interactifs » et « Récits/systèmes numériques » qui interrogent l’actuelle numérisation de l’information et les prémisses d’un « penser numérique », investissant une grande partie des pratiques plastiques.

Enfin, l’ÉESI est également le seul établissement à proposer un Master bande dessinée et un Doctorat de création en bande dessinée, en partenariat avec l’Université de Poitiers.

1/2
Au fil du Nil - École européenne supérieure de l’image | Angoulême-Poitiers
2/2
École européenne supérieure de l’image | Angoulême-Poitiers

options

Art
Classe internationale en bande dessinée
Master 2 Bande dessinée (avec l’Université de Poitiers)

diplômes

DNA  option Art
DNA  option Art mention bande dessinée
DNA  option Art mention images animées
DNSEP  option Art
DNSEP  option Art mention bande dessinée
DNSEP  option Art mention création numérique
Master 2 Bande dessinée (avec l’Université de Poitiers) 

troisièmes cycles

Doctorat de création Expression artistique et littéraire spécialité bande dessinée

Issu d’un partenariat entre l’Université de Poitiers et l’ÉESI, le doctorat de création Expression artistique et littéraire spécialité bande dessinée, dont l’appel à candidature est publié ci-dessous, est ouvert à tous les candidats titulaires d’un diplôme de niveau master/DNSEP venant des établissements d’enseignement supérieur, dont le sujet s’adosse à la fois à une pratique artistique forte dans le champ de la bande dessinée, du dessin narratif (ou de toute forme expérimentale se réclamant de ce champ), et d’une recherche théorique.
La thèse, préparée à l’Université de Poitiers et à l’ÉESI (sur base d’un partenariat déjà effectif au niveau Master BD), est soumise aux exigences méthodologiques et quantitatives d’un doctorat mais complétée par des éléments qui attestent d’une pratique artistique en lien avec la recherche.

DSRA Diplôme supérieur de recherche en art – Document et art contemporain

Fondé en 2010 à l’initiative de l’École européenne supérieure de l’image, le post-diplôme Document & art contemporain fut habilité en 2014 à délivrer un Diplôme Supérieur de Recherche en Art (DSRA), du niveau doctorat, en partenariat avec l’École nationale supérieure d’art de Bourges. S’adressant à de jeunes artistes, cinéastes, commissaires ou critiques, ce programme de recherche expérimentale de trois ans est conçu comme un laboratoire où les référents et les jeunes praticiens s’engagent dans une réflexion commune ; il vise à articuler recherche individuelle et recherche collective, d’une part, et production artistique et réflexion théorique d’autre part. Le programme est par nature nomade, le déplacement étant un choix méthodologique assumé. Les activités se regroupent en une semaine par mois et ont lieu dans de différentes villes (Paris, Buenos Aires, Bourges, Poitiers, Angoulême, Belgrade…). Lors de ces moments de rencontre, le programme emprunte le mode du séminaire avec l’invitation d’artistes, de théoriciens, de commissaires, activistes, etc. Il est demandé aux participants une pratique régulière d’écriture sous forme de textes, de comptes-rendus et de correspondance.
Le recrutement est international. Les langues de travail sont l’anglais, le français et l’espagnol. Le projet de recherche individuel doit être validé par un jury constitué de l’équipe enseignante et d’une personnalité extérieure à la fin de la première année. Il permet l’obtention, à l’issue des trois années, d’un Diplôme supérieur de recherche en art (DSRA) de niveau Doctorat.
http://documentetartcontemporain.eesi.eu/

post-diplôme

Diplôme Supérieur de Recherche en Art (DSRA) – Document et art contemporain

Créé en octobre 2010, le post-diplôme « Document et art contemporain » s’adresse à des étudiants d’art ou de cinéma, de jeunes commissaires ou critiques d’art qui souhaitent prolonger leur formation autour des enjeux croisés du document et de l’art contemporain, sans exclusivité de support ou de technique. Depuis la rentrée 2013, le programme, d’une durée d’un an à l’origine, se développe sur trois années pour correspondre à une recherche de 3ème cycle (Diplôme Supérieur de recherche en art, DSRA). Il vise à produire une réflexion théorique et pratique sur la fonction du document et de l’archive dans le champ de l’art et du monde social.
Le programme affirme son caractère nomade par son fonctionnement, son statut et sa cosmovision. Il pratique la recherche en art, comprise comme un outil d’action et d’enquête sur les mondes. Cette recherche est par définition collective. Chaque membre du groupe se constitue comme praticien sans distinction de rôle. Notre pratique se réalise à l’échelle 1:1 : nous ne « performons » pas nos expériences, mais faisons de la cartographie à pied.
Direction : Mabel Tapia, Stephen Wright

programmes de recherche

ILES, Images Liquides : Écritures et Systèmes

Le programme de recherche-création en bande dessinée Images Liquides : Écritures et Systèmes (ILES) aborde le champ de la bande dessinée contemporaine par le prisme des arts visuels. La bande dessinée contemporaine, hybride par essence, implique une approche transdisciplinaire, esthétique, poétique, plastique, philosophique, cognitive, anthropologique… Le séminaire Iles est ouvert aux doctorants en bande dessinée, aux artistes et auteurs liés au programme, aux étudiants en second cycle à l’ÉESI.

éditions

Cahiers du Post-diplôme « Document et Art contemporain » : chaque année, le post-diplôme publie un ensemble de documents relatifs à ses différentes recherches sous la forme d’une revue. Participent à cette publication les artistes du programme ainsi que les invités de l’année (artistes, producteurs, commissaires, théoriciens).

revues

Au fil du Nil

Revue annuelle réalisée par les étudiants de 3e année d’Angoulême. La revue comprend 23 numéros.

L’Idiote

Revue à parution irrégulière. La forme et le contenu de chaque numéro sont élaborés par un rédacteur en chef invité et un groupe d’étudiants, coordonnés par Yves Chaudouët.

activités & événements

Conférences, séminaires, voyages d’études, expositions et workshops.
École mise à l’honneur dans le cadre des Rencontres Henri Langlois 2011, Poitiers.
Participation à de nombreux festivals.
Relations régulières avec le FRAC Poitou-Charentes, les théâtres d’Angoulême et de Poitiers (scènes nationales), le Conseil des musées de Nouvelle-Aquitaine, le Conservatoire national de région. Séminaires avec les universités de Poitiers et La Rochelle ; expositions et prix dans le cadre du Festival international de la bande dessinée (Angoulême) ; relations avec la Maison des auteurs (Angoulême), l’Espace Mendès-France et le Confort moderne (Poitiers).
Réalisation de projets de recherche et création conventionnés par diverses institutions françaises et étrangères (dont le conseil scientifique de la Délégation aux arts plastiques, la Commission européenne).

activité post- ou périscolaire

Résidences de recherche-création post-diplôme
Dans le cadre de l’accompagnement de la professionnalisation des étudiants, l’ÉESI a souhaité ouvrir aux diplômés de juin 2018 une offre de résidences d’artistes à l’étranger. La mise en oeuvre d’un programme de bourses de recherche-création au sein de l’ÉESI résulte d’un constat commun au sein des grandes écoles d’art françaises, à savoir la difficulté qu’ont à leur sortie la plupart des jeunes artistes à développer leur travail de création, confronter leurs oeuvres aux regards de publics et plus largement entrer en contact avec des professionnels de l’art.
Pour cette première édition, trois destinations sont ciblées donnant ainsi la possibilité aux trois diplômées sélectionnées, une par destination, de vivre une première expérience de résidence artistique à l’étranger pendant 3 mois à l’automne 2018.
Les lieux de résidences ont été choisis pour la qualité de leurs activités, leur localisation et leur adéquation avec les orientations artistiques de l’ÉESI :
La Cúpula, centre d’art multidisciplinaire à Mérida au Mexique, en partenariat avec l’École Supérieure des Beaux Arts du Yucatán (ESAY)
InterAccess, galerie à but non lucratif, établissement d’enseignement, studio de production, festival et lieu de résidence dédié aux pratiques émergentes en matière d’art et de technologie situé à Toronto au Canada.
Can Serrat lieu de résidence artistique à El Bruc en Catalogne qui réunit une communauté internationale d’artistes visuels, d’écrivains et de musiciens qui partagent, se mélangent, coexistent et créent dans un espace commun.

coopération internationale

Mobilité DNSEP
La mobilité internationale fait partie intégrante du cursus des étudiants de DNSEP. Pour chaque projet individuel sont privilégiés des lieux de références situés le plus souvent dans des villes dotées d’une scène artistique particulièrement dynamique.

DSRA « Document et art contemporain »
Fondé en 2010 à l’initiative de l’École européenne supérieure de l’image, le post-diplôme Document et art contemporain est devenu en 2014 Diplôme Supérieur de Recherche en Art, en partenariat avec l’École nationale supérieure d’art de Bourges. Il s’adresse à des étudiants d’art ou de cinéma, de jeunes commissaires ou critiques d’art qui souhaitent développer un projet de recherche sur la fonction du document et de l’archive dans le champ de l’art et du monde social. Le programme affirme son caractère nomade par son fonctionnement, son statut et sa cosmovision. Il pratique la recherche en art, comprise comme un outil d’action et d’enquête sur les mondes. Le recrutement est international, les langues de travail sont l’anglais, l’espagnol et le français.

Master Bande Dessinée à Guadalajara
L’ÉESI est l’unique école supérieure d’art en Europe qui propose deux diplômes en Bande Dessinée au grade de Master : le Master Bande Dessinée, créé en 2006 en partenariat avec l’Université de Poitiers et le DNSEP option art mention Bande Dessinée créé en 2010. Ces formations attirent un nombre croissant d’étudiants étrangers (extra-européens) et bénéficient de l’apport d’auteurs, d’artistes et de théoriciens de renommée internationale. L’ÉESI a été sollicitée en 2016 par Ciudad Creativa Digital, pôle de développement des industries créatives et numériques de la ville de Guadalajara, pour une mission d’expertise-conseil afin d’accompagner la création d’un Master en Bande Dessinée à Guadalajara qui a ouvert en 2018. Ce projet s’inscrit dans le cadre du programme de coopération décentralisée entre la ville de Zapopan-Guadalajara et l’Agglomération du GrandAngoulême.

galerie

Galerie sur le site de Poitiers
Expositions réalisées en partenariat avec la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image à Angoulême.

équipements spécifiques

Réseau informatique (serveurs d’applications, de données, Internet) ; infographie, multimédia, interactivité ; narration graphique. Plateau (prise de vue, son, saisies numériques) ; studio de photographie argentique et numérique ; studio d’images mobiles ; studio de créations sonores.
Atelier d’images imprimées (sérigraphie, lithographie) ; atelier de sculpture.
Studio vidéo / laboratoires de post-production et scénographie électronique, plateau de prises de vue vidéo et de capture du mouvement ; studio de modélisation.

réseaux

ANdEA, ELIA, Erasmus+, RAN (Réseau arts numériques).
Affiliation aux réseaux régionaux et internationaux : Forum de l’IRCAM, IRI-Institut de recherche et d’innovation du Centre Pompidou.

équipe administrative

Marc Monjou Directeur général
Catherine Beaudeau Secrétaire générale
Sandrine Rebeyrat Directrice des études
Charlotte Martin Responsable des relations internationales
Barbara Benedetti Coordinatrice pédagogique – Poitiers
Adeline Lapeyre Coordinatrice pédagogique – Angoulême

professeurs

Arezki Aoun
Aurèle Arima
Christian Arnau
Aurélien Bambagioni
Sabine Barbé
Emmanuelle Baud
François Bernus
Frédéric Curien
François Delaunay
Jean-Christophe Desnoux
Chloé Dugit-Gros
Athanassios Evanghelou
Léonard Faulon
Claire Fouquet
Malgorzata Grygielewicz
Dominique Hérody
Hervé Jolly
Mark Kerridge
Florentine Lamarche-Ovize
Clément Le Tulle-Neyret
Thomas Leblond
Frédéric Lefever
Stefan Libiot
Guy Limone
Géraldine Longueville
Gilbert Louet
Laurent Makowec
Sylvie Marchand
Audrey Ohlmann
Régis Pinault
Benoît Preteseille
Johanna Schipper
Thierry Smolderen
Julie Staebler
Emmanuel Van der Meulen
Caroline-Jane Williams
Stephen Wright
Virginie Yassef
Xavier Zimmermann

coordonnées

134 rue de Bordeaux
16000 | Angoulême
tél. +33 (0)5 45 92 66 02
fax +33 (0)5 45 94 92 28
contact@eesi.eu
www.eesi.eu

effectif

Effectif des étudiants de l’année 2017-2018
Nombre d’étudiants : 316
Femmes : 183
Hommes : 133
Étudiants français : 280
Étudiants étrangers : 36
Admissions en 1ère année en 2017-2018 : 65
Admissions en cours d’études en 2017-2018 : 11
Diplômés en 2017
DNA : 54
DNSEP : 35
Master bande dessinée : 8
DSRA « Document et art contemporain » : 1
Classe internationale en bande dessinée : 5