Les écoles d’art et design publiques sous tutelle du ministère de la Culture

Cergy

École nationale supérieure d’arts Paris-Cergy

présentation

Créée en 1975, l’ENSAPC est une école d’art, véritable laboratoire ouvert sur le champ de la création contemporaine.
Revendiquant une totale transversalité, l’ENSAPC est pensée comme un laboratoire des pratiques artistiques. Elle s’affirme comme une plateforme de production et de savoir. Pour nourrir une approche critique des enjeux contemporains, l’école se veut mobile, réactive, attentive aux nouveaux champs de connaissance permettant l’exploration de nouveaux territoires.
L’école fait évoluer son enseignement en continu, pour être au plus près de l’environnement professionnel auquel ses étudiants devront prendre part : l’ENSAPC couvre un très large spectre de disciplines et croise le domaine des arts visuels, de l’écriture, du spectacle vivant et du cinéma.
Pilotés par des artistes et des théoriciens exigeants, les projets pédagogiques sont construits en articulation étroite avec des structures publiques et privées françaises et internationales de haut niveau, dans le champ de la création.
Ayant pour vocation la formation de créateurs et de professionnels aguerris, l’école a formé un grand nombre d’artistes qui ont construit des trajectoires singulières dans les domaines des arts visuels, du cinéma, du design, de la littérature. Absalon, Violaine Lochu, Erwan Bouroullec, Latifa Echakhch, Loris Gréaud, Michel Hazanavicius, Jean-Charles Hue, Valérie Mrejen, Bouchra Khalili ou encore Jean-Michel Othoniel, ne sont que quelques exemples de diplômés de l’ENSAPC.

options

Art

diplômes

DNA  option Art
DNSEP  option Art

troisièmes cycles

Doctorat en Arts

La recherche en arts et par l’art place les artistes, les auteurs, les créateurs et leurs pratiques au coeur du processus méthodologique : la recherche en arts, étroitement associée à une expérience professionnelle de haut niveau, se déploie à l’intérieur de la pratique artistique. Cette recherche convoque les différentes étapes du processus de création (de la conception à la production et à la diffusion), qu’elle irrigue en retour. Elle repose sur une articulation entre théorie et pratique. Elle est traversée par un regard réflexif constant qui crée un aller-retour entre expérimentation et distance analytique. Inventant ses propres formes, les résultats de la recherche doivent révéler une pratique de la pensée et une pensée de la pratique. Dans le cadre de la COMUE Université Paris Seine, l’ENSAPC s’est associée à l’Ecole nationale supérieure d’architecture de Versailles, l’Ecole nationale supérieure de paysage de Versailles, l’Institut national du patrimoine et l’Université de Cergy-Pontoise pour mettre une formation doctorale par la pratique. Cette Graduate School Humanités, création et patrimoine, soutenue par le PIA3, propose six mentions de doctorats : arts, architecture, paysage, études patrimoniales, conservation-restauration du patrimoine et création littéraire. Les doctorats sont co-encadrés par un chercheur en sciences humaines et sociales et par un encadrant professionnel ou praticien de la discipline concernée.

post-diplôme

Art by translation

Art by Translation est un programme de recherche et d’exposition initié par l’École Nationale Supérieure d’Arts de Paris-Cergy et l’École Supérieure d’Art et de Design ALM-Angers, dirigé par Maud Jacquin et Sébastien Pluot, directeurs fondateurs, et Jeff Guess, directeur pédagogique réalisateur. Il est soutenu par le ministère français de la Culture et collabore avec de nombreuses institutions académiques et artistiques internationales.

Organisé en sessions consacrées à des thèmes de recherche spécifiques, ce programme itinérant se déroule sur différents sites d’Europe et d’Amérique du Nord et développe des projets artistiques et deconservation, des événements discursifs et des publications en collaboration avec des musées, des écoles d’art et des universités. En tant que programme de troisième cycle, il implique chaque année quatre artistes et conservateurs sélectionnés.

Les participants 2018-2019 sont Lila Athanasiadou, Jasmin Blasco, Daniel Frota et Slow Reading Group (Bryana Fritz et Henry Andersen). La première session est consacrée aux processus et aux enjeux idéologiques de la traduction dans les arts.

vae

DNSEP option Art

unités de recherche

LaRA (Laboratoire de recherche en art)

S’inscrivant dans les débats nationaux et internationaux sur les pratiques de la recherche en arts, sur les modalités et les processus méthodologiques propres aux pratiques artistiques (notamment dans le cadre des discussions sur les recherches « practice-based » et « practice-led »), plusieurs principes guident la structuration de la recherche à l’ENSAPC :

  • la recherche en arts place les artistes et la pratique artistique au coeur du processus méthodologique : la recherche en arts n’est pas une recherche sur l’art, mais une recherche avec, et à l’intérieur de, la pratique artistique ;
  • la recherche en arts s’articule avec le projet artistique des artistes et étudiants : elle constitue un espace de réflexion et de production qui nourrit le travail individuel, autant que le travail individuel peut nourrir le processus de recherche ;
  • la recherche en arts se donne pour ambition d’inventer des formes de diffusion et de valorisation spécifiques, appelées par le projet de recherche lui-même.

Ces principes sont notamment à l’origine de la création d’une unité de recherche pluridisciplinaire, le LaRA – Laboratoire de recherche en arts, soutenue par la DGCA. Ils prennent également corps dans la mention « arts » du doctorat par la pratique proposée par l’ENSAPC dans le cadre de la Graduate School Humanités, création et patrimoine de l’Université Paris-Seine. Ce parcours doctoral est doublement encadré par un universitaire et par un professionnel qualifié et reconnu dans son champ d’appartenance.

programmes de recherche

303

Ligne de recherche proposée par François Bon.Exploration et expérimentations des modes de publication Print et Numériques,édition supports transmédia, vidéo écriture et podcasts. Diffusion web et propagation réseau. Appui sur les projets personnels des participants,indépendamment des supports ou média. Développement du projet, rédaction,édition, outils numériques de publication sur support print, web, podcast ou vidéo. Prise en compte de la voix et de l’image. Attention particulière aux projets collectifs (revues, performances, problématiques urbaines et actions dans l’espace public…

Comment penser par images

Artistes, écrivains et philosophes s’interrogent sur le rapport complexe qui existe entre image et pensée, espaces subversifs où apparaissent les intensifications du réel les plus raffinées et les plus profondes, de l’art préhistorique jusqu’à celui de nos jours, de l’art grec jusqu’aux films de Tacita Dean, en passant par les réminiscences de Giordano Bruno ou du cycle de pièces pour piano « Images » de Debussy, par « Svolgere la pelle » de Giuseppe Penone ou les spéculations de Michelangelo Antonioni, dans un mouvement en même temps de déconstruction et d’analyse mais aussi de création et de travail. En partenariat avec la Hochschulübergreifendes Zentrum Tanz (HZT) – Udk Berlin, la Faculté des beaux arts de Lisbonne, l’Accademia di belle arti di brera de Milan et l’École nationale supérieure de paysage de Versailles.

Cycle et recycle

Ce projet de recherche mené par Eric Maillet, lié à la culture numérique, prend pour point de départ l’oeuvre,dans sa définition classique. Et si une pratique artistique était définie par unoutil ? Cycle&Recycle se focalise sur l’outil numérique, par les gestes qu’il favorise, la logique interne qu’il impose et les problématiques qu’il induit. Ce projet est une tentativede replacer le récit au centre de la question artistique, et de distinguer ce qui fait « medium »et ce qui fait « outil ». Il s’agit donc de requestionner la place de la machine dans la production artistique, comme étant un outil extérieur au medium, et pour autant, fondamental dans la transformation du medium. Ainsi, ce projet propose de réfléchir à la manière dont « remettre l’outil à sa place ».
En partenariat avec l’École nationale supérieure de l’électronique et ses applications, l’Institut TransMedia (Seoul), La Cambre (Bruxelles) et l’Université Paris III Avec le soutien de l’Université Paris Seine

Japonologies

La recherche se structure et se développe notamment par l’ouverture en 2013, de 7 lignes de recherche couvrant un large spectre de thématiques accessibles à partir de la quatrième année. Sous le terme  » lignes de recherche » sont regroupés des programmes de travail thématiques qui mobilisent de façon institutionnelle des partenaires appartenant au domaine de la recherche. Conçues pour se développer sur une durée de deux ou trois années, les lignes de recherche ont fait l’objet, pour la majorité d’entre elles, d’une reconnaissance des pairs par le biais de financements spécifiques tels que ceux provenant des Labex (Laboratoires d’Excellence) ou de la commission de recherche du ministère de la culture. Les travaux réalisés par les étudiants et les chercheurs font l’objet d’une restitution sous des formes plurielles (colloques, éditions d’actes, expositions, productions…). Celles-ci associent également des étudiants diplômés et des doctorants rattachés aux partenaires scientifiques concernés. Piloté par Corinne Le Neün, le séminaire « Japonologies » accueille les chercheurs et les doctorants de l’Unité de recherche de l’Institut national des langues et civilisations orientales : Le Centre d’études Japonaises dirigé par le professeur Michael Lucken. Ce partenariat est défini dans le cadre d’une convention signée pour deux ans entre l’école et le CEJ.

La Vie tumultueuse des œuvres d’art contemporain

Proposé par Sophie Duplaix, conservatrice en chef des collections contemporaines au Musée national d’art moderne, en partenariat avec l’Ecole du Louvre, ce séminaire porte sur la spécificité de la gestion scientifique des oeuvres d’art contemporain, en particulier les installations complexes. La chaîne étudiée va de l’acquisition à l’accrochage et au démontage, en passant par les réserves, que l’on visitera, la documentation et la conservation des oeuvres. Il s’agit de se confronter à la gestion de la matérialité des oeuvres au sein de la vie muséale. Le séminaire prend appui sur des cas concrets issus des collections du Musée national d’art moderne, et donnera la parole à divers intervenants de cette institution, qui aborderont le sujet à travers leur pratique quotidienne.

Latitudes : à l’endroit des îles

Ce nouveau séminaire propose de questionner un état du monde en explorant ce qui est perçu comme un paysage de la marge. Le séminaire s’intéresse à des artistes qui travaillent sur les sociétés post-coloniales et les questions identitaires. Il s’agit aussi d’interroger tant la représentation des territoires insulaires que la présence de ses artistes dans les collections publiques. En partenariat avec l’École supérieure d’art de la Réunion.

Le petit tour. Studio cinéma hors les murs – philosophie & cinéma

Conçu comme un programme expérimental de recherches et de pratiques philosophiques et cinématographiques, Le petit tour a choisi de réfléchir et de travailler depuis un lieu symbolique et réel : la ville de Rome et sa périphérie, choisies comme territoire de recherche et d’enquête. En particulier, Le petit tour confronte les étudiants et les enseignants associés à la pratique du cinéma et de la pensée. Cette pratique d’abord affrontée in situ, ensuite approfondie par différents types d’analyses et de restitutions, leur donne l’occasion de se frotter à une réalité artistique, politique et économique autre. Avec Le Bal et l’EESI Poitiers / Angoulême.

Something is happening

Une enquête sur les liens entre danse et performance et une interrogation sur les rapports que des chrorégraphes, performeurs et danseurs entretiennent au passé, et tout particulièrement aux avant-gardes des années 1910-1970. Une enquête menée de manière théorique, en rencontrant et en interrogeant ces artistes, et expérimentale, par la pratique lors de workshops. Avec le Centre national de la danse, l’École nationale supérieure d’art de Bourge et le master Exerce du CCN de Montpellier.

Voilà la femme

Mené par Corinne Le Neun et Carole Boulbès, ce séminaire vise à lire ensemble et à étudier un corpus de textes et d’images choisis en vue de poser et d’analyser des problèmes théoriques, critiques et politiques. On s’interrogera sur la place des femmes dans l’art et la société, leurs rapports à l’autorité et aux institutions. La réflexion s’ouvrira plus largement autant au champ de la représentation (la figure de la sorcière, de la prostituée, de la vierge, etc.) que de celui de l’engagement artistique.

activités & événements

Cycle de conférences, colloques et journées d’études et de recherche, expositions à la galerie YGREC et hors les murs…
Nous vous invitons à consulter notre site internet où vous trouverez les expositions et événements à Ygrec, galerie de l’ENSAPC mais aussi dans les lieux partenaires à la réalisation de nos projets en France et au-delà de nos frontières : le Confort Moderne à Poitiers, la Cinémathèque de Tanger, Central Saint Martins, la Fondation Verbeke, Nam June Paik Art Center à Séoul, le Centre National d’Arts Plastiques, le Palais de Tokyo, le Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris, La Ferme du Buisson, Mac/Val, Le Château de la Roche-Guyon, l’Abaye de Maubuisson…

activité post- ou périscolaire

Cours publics de peinture et de dessin animés par des artistes anciens élèves de l’école.

coopération internationale

L’ENSAPC développe des partenariats avec des établissements d’enseignement supérieur renommés ainsi que des galeries, des studios d’artistes et des centres d’art à l’international. Ces collaborations, élaborées au plus près des projets et recherches menées à l’ENSAPC, permettent d’affirmer l’école comme lieu de partage et d’encourager l’ouverture et l’autonomie des étudiants.

galerie

Plate-forme de l’ENSAPC à Paris, YGREC est un terrain de rencontres et d’expérimentations, un espace de recherches et d’interactions entre le centre et sa périphérie où pédagogie, recherche et professionnalisation se croisent et se nourrissent.Adoptant les modes de réflexions propres à celles d’un centre d’art, YGREC s’affirme comme une troisième voie possible vouée à questionner et à réinventer la pratique de l’art et sa transmission en lien avec les autres domaines et d’autres pratiques.
Structure de production et de diffusion, YGREC accompagne la création émergente en favorisant la transversalité et la pluralité des formes. C’est aussi un espace de travail collaboratif qui s’adapte et se transforme au gré des projets : expositions, performances, séminaires, concerts, projections, rencontres, débats, etc.
YGREC est actuellement en cours d’implantation à Aubervilliers.

équipements spécifiques

Son, no média, vidéo, photographie, informatique, infographie (plateaux numériques) et édition, atelier bois/fer, sérigraphie, impression.
Atelier danse, cinéma.

réseaux

ANdEA, Tram Réseau art contemporain Paris / Ile-de-France, ELIA The European League of Institutes of the Arts, Art Accord.
L’école est membre de la COMUE UPGO (Communauté Universitaire et d’Etablissements – Université. Paris Grand Ouest).

équipe administrative

Jean-François Etancelin Secrétaire général
Antoine Idier Coordinateur des études et de la recherche
Jeanne Degoy Responsable Mécénat et Communication
Nina Voltz Responsable des relations internationales
Michèle Büsch Secrétariat pédagogique
Marie-Lise Dumesnil Secrétariat pédagogique
Lamiaa Sajid-Soliman Stages et professionalisation
Sylvie Sebbah Secrétariat de la Recherche
Nadine Le Rigoleur Centre de documentation
Guillaume Breton ENSAPC / Y G R E C
Alberic Chabanon Maintenance et logistique du bâtiment
Florence Arnoult Assistante de direction
David Taieb Comptabilité et budget
Pervin Akbulut Adjointe au secrétaire général, responsable RH et administrative
Vincent Gaillard Secrétariat pédagogique
Steeve Gandossi Accueil

professeurs

Boris Achour
Pierre Ardouvin
Renaud Auguste-Dormeuil
Yann Beauvais
Carole Benzaken
Sylvie Blocher
François Bon
Carole Boulbès
Jean-Michel Brinon
Jérôme Combier
Christophe Cuzin
Éric Dalbis
Geoffroy de Lagasnerie
Gallien Déjean
Vincent Gérard
Jeff Guess
Véronique Joumard
Luc Lang
Corinne Le Neün
Éric Maillet
Federico Nicolao
Judith Perron
Jeffrey Rian
Claire Roudenko-Bertin
Pierre Savatier
Claudia Triozzi
Jean-Luc Verna

coordonnées

2 rue des Italiens, Parvis de la Préfecture
95000 | Cergy-Pontoise
tél. +33 (0)1 30 30 54 44
fax +33 (0)1 30 38 38 09
accueil@ensapc.fr
http://www.ensapc.fr

effectif

230 étudiants