Les écoles d’art et design publiques sous tutelle du ministère de la Culture

Épinal

École Supérieure d’Art de Lorraine | site Épinal

présentation

En janvier 2011, l’École Supérieure d’Art de Lorraine est née du regroupement de l’École de l’Image d’Épinal et de l’École Supérieure d’Art de Metz Métropole. En janvier 2014, l’école a intégré le centre de formation musique et danse. L’ÉSAL est un établissement multisite proposant en son sein des formations arts plastiques, musique et danse en ouverture à des pratiques et expériences pluridisciplinaires.

 

Constitué d’un Pôle arts plastiques (Metz – Épinal) et d’un Pôle musique et danse (Metz), l’ÉSAL rassemble près de 300 étudiants. Elle prépare aux diplômes nationaux ayant grade de Licence (DNA) et de Master (DNSEP), ainsi qu’aux diplômes d’État (de 2 à 3 ans) à travers 5 formations :

– Art, mention Dispositifs Multiples (Metz)

– Communication, mention Arts et Langages graphiques (Metz)

– Design d’expression, mention Image et Narration (Épinal)

– Musique (Metz)

– Danse – classique, jazz, contemporaine (Metz)

L’axe Metz — Épinal situe l’école au centre de l’Europe. À proximité de la Belgique, du Luxembourg, de l’Allemagne, de la Suisse, l’ÉSAL bénéficie d’une situation privilégiée.

L’échelle de l’école est un atout pour l’accompagnement de parcours singuliers pour les 300 étudiants de l’ÉSAL : les résultats des diplômes et l’attractivité de l’établissement témoignent de la qualité des formations. L’accompagnement s’approche du “sur mesure” et permet un fort taux de réussite aux diplômes et une attention particulière au parcours professionnel des étudiants.

http://www.esalorraine.fr < Épinal

1/7
Ecole supérieure d'art de Lorraine site Epinal
2/7
Ecole supérieure d'art de Lorraine site Epinal
3/7
4/7
5/7
Restitution du workshop fantômes mené avec Marine Rivoal et Jérémie Fischer, crédits photographiques Frédérique Bertrand, 2019
6/7
7/7

options

Design d’expression

 

diplômes

DNA  Design d’expression, mention image et narration

Sous l’intitulé Design d’expression, le site d’Épinal forme des auteurs et des créateurs engagés dans la fabrication d’images qui prennent sens dans une production contemporaine.

Les étudiants sont accompagnés par une équipe d’enseignants – qui ont par ailleurs une pratique personnelle de ce qu’ils transmettent. Ils sont amenés à faire des expérimentations du côté de l’image et de la narration sous des formes multiples, afin de devenir des auteurs à part entière. L’image est examinée dans ses fonctions narrative, illustrative, informative, documentaire, symbolique, métonymique et esthétique.

Au fil des trois années, les étudiants sont invités à chercher leur propre langue, à l’inventer et à la fortifier, les engageant à écrire de façon régulière, dans une démarche réflexive, analytique et sensible. Ils développent ainsi des qualités littéraires, une approche d’auteur mais aussi le regard distancié que permet l’écriture. Ces ateliers abordent la littérature et la poésie contemporaines mais aussi la photographie, le dessin, la peinture et l’image en mouvement.

L’étudiant est invité à accroître ses connaissances, à développer sa créativité et à améliorer son savoir-faire.

Au travers de cours théoriques, de workshops, d’ateliers de création et de commandes extérieures, les étudiants appréhendent les différentes étapes allant de la formalisation de l’image, à sa fabrication jusqu’à sa diffusion.

Le travail sur le texte vient toujours croiser un travail autour de l’image, dans une approche transversale. Cette transversalité est favorisée par la mise en lien de plusieurs disciplines et privilégie aussi la rencontre. C’est ainsi, par exemple, que les échanges avec le Pôle arts plastiques et le Pôle musique et danse de Metz apportent aux étudiants une ouverture, qui donne des perspectives nouvelles aux uns et aux autres.

Les étudiants, dès la deuxième année, ne sont plus dans l’exercice mais bien dans l’élaboration de projets qui leur demandent d’acquérir de la méthodologie.

L’image et la narration se construisent dans cet espace qui mêlent réflexion, références, techniques, tout en laissant la place aux hasards et surprises de l’expérimentation ; ainsi qu’ils s’agissent de dessin de peinture, de photographie, de vidéo, de son, d’animation, de design éditorial ou graphique et d’images numériques…

L’ouverture du laboratoire transmédia équipé d’un matériel de pointe est l’espace d’expérimentation et de création qui positionne l’école sur ces nouvelles technologies ; elles combinent différents médias pour inventer de nouveaux univers narratifs et interrogent les modes actuels de diffusion. C’est un univers en perpétuelle évolution qui reste à explorer, à parcourir, et surtout à imaginer. Les enseignants accompagnent les étudiants dans ce cheminement, les amènent à apprendre en leur proposant un cadre où la liberté et l’utopie ont toute la place d’exister.

L’image se situant de plus en plus dans l’ensemble des données médiatiques et technologiques contemporaines, il est fondamental que les enseignements proposés à l’école interrogent différents modes de création : le didactique (langages linéaires et interactifs), dans la communication institutionnelle et privée (éditions imprimées et images numériques)…

L’évolution du projet de l’école génère ainsi une véritable interactivité des pensées liées à ces questions. L’élaboration de nouveaux supports et l’émergence de nouveaux réseaux de mise à disposition des images offrent à la création visuelle de vastes domaines d’expérimentations.

 

éditions

édition de l’école :

Depuis 2017, l’ÉSAL s’emploie à imprimer une publication des diplômes de l’ÉSAL (plasticiens Metz/Épinal, musiciens et danseurs). Cette publication est un outil de diffusion du travail des artistes. Elle est distribuée officiellement aux diplômés et aux partenaires à la soirée de remise des diplômes, évènement qui rassemble et met à l’honneur les diplômés de l’école.

 

édition à visée pédagogique :

Aujourd’hui La Nef des Fous propose d’accompagner les étudiants dans leur projet de micro-édition, livres d’artistes, livres objets… Fabriqués en sérigraphie et aussi en risographie de la création à la diffusion, ces projets sont proposés au public à l’occasion de salons professionnels du livre en France et à l’étranger. Cela permet aux étudiants d’élaborer leur réseau, confronter leurs productions au milieu et s’introduire à la médiation notamment au Festival du Livre de Colmar, au Salon du Livre d’artiste à Thionville, au Salon du livre jeunesse à Contrexéville, au Salon du Livre et de la Presse Jeunesse de Montreuil,  au Salon de l’édition Numéro #0 sur le site BLIIIDA à Metz, au Festival Zinc Grenadine à Épinal et au-delà de la France, à la Foire du livre de Bruxelles.

 

Nées fin 2012, sous la forme d’une association à but non lucratif, les Éditions du Pourquoi pas ?  est animée pour son démarrage, par des forces vives de l’ÉSAL Épinal et de la Ligue de l’Enseignement des Vosges. Ils se sont engagés à titre personnel, chacun apportant ses compétences au service de l’œuvre collective avec un projet politique fort et une réelle ambition artistique. Depuis plusieurs années, des projets de création se développent en conjuguant le pouvoir créatif de la jeunesse en formation, le savoir-faire des enseignants de l’ÉSAL et le dynamisme associatif généré par la Fédération d’Éducation Populaire.

La Ligue de l’Enseignement des Vosges a fait émerger le manifeste : « Faire société », inspirant ainsi la collaboration avec l’ÉSAL. Les Éditions du Pourquoi pas ? ont permis de mettre en valeur la création de nombreuses productions artistiques et d’une collection d’albums insufflées par ce manifeste.

 

  • Monstruosa – Cases et débordements

Les ateliers Dessiner/designer, nouveaux récits, nouveaux possibles, transmédialité et design graphique travaillent ensemble à la réalisation d’un temps d’exploration de l ‘illustration et des pratiques transversales du dessin. Une semaine de workshops avec des restitutions publiques sous forme d’exposition, d’éditions ou de rencontres. Cette semaine s’inscrit dans le cadre du festival le Livre à Metz et noue de nombreux partenariats avec, entre autres, la galerie Octave Cowbell et la librairie Le carré des bulles.

formation continue

Projets annuels

L’ÉSAL adosse sa pédagogie à des expériences professionnelles et artistiques. Des partenariats qui débouchent sur des expériences singulières et fortes dans et hors les murs, en France et à l’étranger, lors d’événements qui s’inscrivent dans le temps mais également lors d’événements ponctuels.

 

Festival la Fête des Images

Réalisé dans le cadre de la Fête des Images 2020.  Cet événement est organisé par l’association Image’Est et la Communauté d’Agglomération de la ville d’Épinal. Il est ouvert aux artistes confirmés et émergents oeuvrant dans les champs de l’audiovisuel, du cinéma, des arts visuels, graphiques et numériques. Dans le cadre de l’atelier de vidéo en mouvement, les étudiants sont invités à présenter un projet pour le concours de vidéo mapping organisé par le festival.

 

Le Grand bain

A chaque rentrée spinalienne, les étudiants sont amenés à se rencontrer dans un lieu particulier, favorisant les échanges de pratiques et les découvertes sensibles immergés dans un environnement. Le Grand bain permet aux trois années confondues de développer un projet commun durant une semaine de festivités créatives autour d’une thématique ou d’une citation.

 

Grand air

Lors de ce voyage exploratoire, les étudiants de deuxième année partent dans un lieu immersif pour travailler sur différents ateliers d’écriture guidés par l’équipe enseignante et d’un intervenant. Ils sillonnent le paysage environnant afin de remplir un réservoir imaginaire d’images, de mots, de formes, de sons et d’odeurs en vue de concevoir eux même une édition entièrement conçue du texte, à l’image jusqu’à la reliure.

 

Exposition du Grand projet à la Lune en Parachute

A la fois exercice pédagogique et professionnalisant, les étudiants de troisième année proposent leurs œuvres individuelles dialoguant dans un ensemble collectif porté généralement autour d’une expression. Ponctuée de visite et performances, cette exposition annuelle est toujours bouillante et explosive montrant l’esprit pluridisciplinaire et expérimental des étudiants !

 

Soirée à La Souris Verte

La Souris Verte joue un rôle important et en complément des 3 autres lieux, en accueillant les équipes de création dans les domaines du théâtre, de la danse, du cirque, de la chanson française et des spectacles jeune public. L’offre proposée est ainsi conforme au cahier des charges traditionnel d’une Scène Nationale. Avec l’ÉSAL des projets se développent en visant à unir l’Art, la musique, la danse et le théâtre.

 

Les Petits Laboratoires de l’Image

La DAAC en lien avec l’IA-IPR arts plastiques, la DRAC et les écoles d’arts de Lorraine, a développé un dispositif en direction des classes de collège et de lycée intitulé « Les Petits Laboratoires de l’Image ». Il s’adresse aux étudiants des écoles d’art pratiquant la photographie et leur permet de mener un court projet en direction d’élèves de collèges ou de lycées. L’ÉSAL contribue à ce dispositif qui permet à une douzaine d’étudiants de réaliser cette expérience rémunérée.

revues

Atelier REVU : design éditorial Metz-Épinal 

REVU, 2020

L’atelier REVU se construit comme un laboratoire de recherche éditoriale mené à Épinal et à Metz, au sein duquel « expérimentation » est le maître mot. À partir d’un corpus d’œuvres et de textes proposés par les enseignants, les étudiants sont amenés à concevoir un objet éditorial qui s’engage à «revoir» ce corpus, à en proposer une relecture, un prolongement. L’atelier se séquence en plusieurs parties corrélées : étude et contextualisation du corpus, discussions autour des thématiques qui s’en dégagent ; productions de contenus ; conception d’une forme éditoriale ; prise en compte des contraintes techniques et économiques ; définition du public et de la diffusion de la publication…

activité post- ou périscolaire

Cours du soir pour Adultes

Atelier plastique / modelage céramique

Atelier céramique

Au travers d’un thème proposé en début d’année, l’atelier céramique initie le travail autour du volume. De sa mise en forme jusqu’à son exposition, nous vous accompagnerons dans votre projet sur les différentes possibilités techniques et esthétique qui s’offrent à vous pour le mener à bien. Initiés ou débutants, venez vous initier en petits groupes au modelage sur colombins, au pincé et à la plaque pendant les séances hebdomadaires.
Il est également possible d’expérimenter la fabrication de moules, et d’aborder le plâtre et l’estampage en pratique complémentaire. Partager vos envies, vos idées et venez vous faire plaisir !

Ateliers hebdomadaires : les mardis et mercredis de 18h00 à 20h00, hors vacances scolaires et jours fériés.

coopération internationale

Politique ERASMUS de l’École Supérieure d’Art de Lorraine

Depuis près de 30 ans, l’École Supérieure d’Art de Lorraine développe des projets à l’international et est titulaire d’une charte Erasmus depuis 2003. Une excellente connaissance des spécificités et atouts de nos établissements partenaires garantit des mobilités personnalisées en fonction d’objectifs d’acquisition de compétences. Notre situation géographique, frontalière avec 3 autres pays, le Luxembourg, la Belgique et l’Allemagne nous a conduit à privilégier à l’origine les projets transfrontaliers.

+ Lire la suite de la déclaration de politique ERASMUS

 

Mobilité Erasmus
Le programme pédagogique de l’ÉSAL propose un semestre de mobilité internationale au semestre 4 pour les étudiants d’Épinal.

La mobilité peut avoir lieu soit dans le cadre du programme Erasmus soit dans celui de partenariats bilatéraux pour les pays qui ne sont pas éligibles au programme européen.

 

Financement
Les étudiants perçoivent une allocation de mobilité Erasmus dont le montant dépend du nombre de mobilités accordées à l’école par l’agence Erasmus et du nombre de mobilités effectives ainsi que du pays d’accueil. Pour l’année 2021-2022 l’allocation mensuelle a été fixée à:

Pays du groupe 1 : 300 € par mois

Pays du groupe 2 : 250 € par mois

Pays du groupe 3 : 200€ par mois

Une aide complémentaire peut-être également attribuée. Les modalités, ainsi que la simulation du montant peuvent être consultées sur le site : https://www.grandest.fr/vos-aides-regionales/aide-a-mobilite-internationale-etudiants/

La Région Grand Est attribue également des bourses vers les pays non éligibles au programme Erasmus et pour des stages à l’étranger (sous réserve de modifications).

 

Coordonnées de la coordinatrice Erasmus

Eve Demange

+33 3 87 39 61 41

edemange@esalorraine.fr

galerie

L’appartement impérial… « Le Trésor »

workshop JM Bertoyas

L’ÉSAL occupe un appartement célèbre, transformé en salle de cours de plus de 200m2, situé au cœur d’Épinal, au pied d’une tour chinoise, et nommé « le Trésor ». Il fut acheté par Napoléon premier puis offert à son épouse, l’Impératrice Joséphine de Beauharnais, pour ses séjours dans la Cité des Images avant de se rendre aux cures de Plombières les bains.

  •  À deux pas du « Trésor », un ancien pavillon de chasse, lui-même accessible en empruntant les escaliers de la Tour chinoise, défie lui aussi le temps qui passe. Les cours s’y déplacent parfois au printemps au pied des ruines de l’ancienne forteresse d’Épinal.
  • Le Trésor est un lieu ouvert et transversal dans le cursus des étudiants. Il s’articule autour des spécificités de l’école telles que la vidéo, la narration et l’édition. Cet espace de 200 m2 permet aux étudiants de suivre des cours, d’exposer ou de présenter leurs travaux lors des bilans et des diplômes.
  • Il offre la possibilité de travailler avec des artistes dans le contexte de programmes pédagogiques ou de recherche mis en place par les enseignants et dont les étudiants sont les premiers bénéficiaires (ateliers, workshops, séminaires).

équipements spécifiques

– atelier édition, sérigraphie, risographie, façonnage

– atelier de gravure, taille douce, xylographie

– atelier volume, bois et céramique

– atelier multimédia, cinéma d’animation, vidéo

– salle traceur

– atelier tirage photographie argentique

– studio prise de vue

– FabLab : atelier de découpe laser et impression 3D

réseaux

– Cité de l’Image

– ANdEA, Association des écoles d’art du Grand Est

– Association Réseau des Écoles Supérieures d’Art du Grand Est

– Plan d’Est

équipe administrative

Nathalie Filser Directrice de l’EPCC

Étienne Théry Directeur du site Épinal

Célia Chenu-Klein Responsable administrative et scolarité

Carine Esther Responsable documentation, stage et communication

Chloé Guillemart Chargée de communication

Stéphane Sibille Responsable informatique

Jérôme Gravier Responsable logistique

 

professeurs

Abdelilah Chahboune

Alice Marquaille

Allison Wilson

Cyrielle Lévêque

Cyril Dominger

Daniel Mestanza

Frédérique Bertrand

Grégoire Dubuis

Joël Defranoux

Julia Billet

Mélanie Poinsignon

Nina Ferrer-Gleize

Philippe Poirot

Yvain von Stebut

coordonnées

ÉSAL, École Supérieure d’Art de Lorraine — Épinal

15, rue des Jardiniers

88000 Épinal

+33 (0)3 29 68 50 66

 

http://www.esalorraine.fr < Épinal

epinal@esalorraine.fr

 

Réseaux sociaux

LinkedIn EPCC ÉSAL

Issuu EPCC ÉSAL

Facebook — Pôle arts plastiques Épinal et Metz

Vimeo ÉSAL Épinal

Instagram ÉSAL Épinal

 

Newsletter : l’ÉSAL propose régulièrement des évènements ouverts au public : expositions, concerts, conférences, rencontres. Inscription sur le site internet.

effectif

90 étudiants en arts plastiques

13 enseignants