Les écoles d’art et design publiques sous tutelle du ministère de la Culture

Metz

École Supérieure d’Art de Lorraine | site Metz

présentation

En janvier 2011, l’École Supérieure d’Art de Lorraine (ÉSAL) est née du regroupement de l’École de l’Image d’Épinal et de l’École supérieure d’art de Metz Métropole. En janvier 2014, l’école a intégré le centre de formation musique et danse. L’ÉSAL est un établissement multisite proposant en son sein des formations arts plastiques, musique et danse en ouverture à des pratiques et expériences pluridisciplinaires.

Constitué d’un Pôle arts plastiques (Metz – Épinal) et d’un Pôle musique et danse (Metz), l’ÉSAL rassemble près de 300 étudiants. Elle prépare aux diplômes nationaux ayant grade de Licence (DNA) et de Master (DNSEP), ainsi qu’aux diplômes d’État (de 2 à 3 ans) à travers 5 formations :
– Art, mention Dispositifs Multiples (Metz)
– Communication, mention Arts et Langages graphiques (Metz)
– Design d’expression, mention Image et Narration (Épinal)
– Musique (Metz)
– Danse – classique, jazz, contemporaine (Metz)

L’axe Metz — Épinal situe l’école au centre de l’Europe. À proximité de la Belgique, du Luxembourg, de l’Allemagne, de la Suisse, l’ÉSAL bénéficie d’une situation privilégiée.

L’échelle de l’école est un atout pour l’accompagnement de parcours singuliers pour les 300 étudiants de l’ÉSAL : les résultats des diplômes et l’attractivité de l’établissement témoignent de la qualité des formations. L’accompagnement s’approche du “sur mesure” et permet un fort taux de réussite aux diplômes et une attention particulière au parcours professionnel des étudiants.

L’écriture —  accompagnement à la création —  est particulièrement encouragée à l’ÉSAL. En arts plastiques les étudiants sont accompagnés de la 1re à la 3e année dans l’objectif de la rédaction du texte DNA, qui reflète avec distance la sensibilité artistique des étudiants. En 4e et 5e année, l’écriture s’accompagne de recherches et d’expérimentations dans le cadre de la rédaction et la confection du mémoire, socle théorique et critique de la pratique artistique et œuvre constitutive du diplôme.

L’ÉSAL Metz /Épinal cultive son réseau de « Partenaires Particuliers » : des institutions artistiques et culturelles qui dynamisent les opportunités ouvertes aux étudiants. Entre autres: la Cité musicale-Metz, le Centre Pompidou-Metz, le Casino Luxembourg — forum d’art contemporain et le Casino Display; le Fond régional d’art contemporain Lorraine à Metz, le MUDAM, musée d’art contemporain à Luxembourg, la Synagogue de Delme, centre d’art contemporain, le Festival du Livre à Metz, etc.

http://www.esalorraine.fr/

1/5
École Supérieure d'Art de Lorraine-Site de Metz
2/5
3/5
4/5
5/5

options

Art & Communication

Installation des DNSEP Communication de Léa Signorini, 2022, Metz. Crédits : Pancake! photo

diplômes

DNA option Art – mention dispositifs multiples
DNA option Communication – mention arts et langages graphiques
DNSEP option Art – mention dispositifs multiples
DNSEP option Communication – mention arts et langages graphiques

Installation des DNSEP Communication 2021, crédits : Romain Gamba

programmes de recherche

Ateliers de Recherche et de Création

ARC Électrique — Éléonore Bak, Jean-Denis Filliozat, Elamine Maecha
L’ARC Électrique est en lien avec efluid, entreprise qui développe des solutions numériques innovantes à Metz. L’ARC concentre de nombreux champs de recherche, en interrogeant notamment la porosité entre art et design, à travers la création de projets à réaliser au cœur du siège de la société. Une approche globale, portant aussi bien sur l’espace, l’étude de matériaux, la spatialisation sonore, le travail sur la lumière, que le graphisme ou la gestion des données. Cette recherche appliquée apporte aux futurs diplômés une plus grande autonomie, grâce à des expérimentations en prise avec le réel.

ARC Et après ? — Hélène Guillaume, Christophe Georgel et Christian Globensky
Quelles pratiques artistiques développer pour rendre sensible notre changement d’époque, déconstruire l’impensé de nos représentations dominantes, reconsidérer notre position d’humains parmi les vivants et proposer des alternatives à un monde sujet à ses propres dérèglements ? Ces questions sont abordées à travers le prisme des médias de l’exposition, de l’édition et de modes de diffusion alternatifs.

ARC Textes pour d’autres voix — Célia Charvet, Agnès Geoffray, Émilie Pompelle, en collaboration avec Stéphane Ghislain Roussel
Organe de la parole, la voix est l’interface de nos pensées, de nos émotions, mais comment retranscrire ce qui émane du corps, comment interpréter ou concevoir un texte qui se donne à lire, comment écrire une voix, comment dire
pour mieux écrire ? L’ARC propose de naviguer entre tous les possibles qu’offre la modulation de la voix dans sa relation à l’écriture, à son contenu, à son graphisme, à ses partitions, à ses images, à ses mises en scène.

Institut Page

L’institut page se construit comme un laboratoire de recherches textuelles, graphiques et éditoriales. Il se déploie sous différentes formes : programme de recherche, ateliers, workshops, séminaire… Institut Page s’intéresse à la production de contenus issus des discussions et thématiques des conférences organisées à l’école ; à la conception de formes graphiques textuelles et éditoriales à partir de différents corpus de l’ensemble des ateliers ; à la prise en compte des contraintes techniques et économiques ; à la définition des publics et de la publication. L’institut rend compte de ses activités par des éditions imprimées ou en ligne.
https://www.instagram.com/institutpage/ 
https://institut-page.com

Institut Page / Groupe de pratique expérimentale et créative du mémoire — Célia Charvet, Léo Coquet, Elamine Maecha, Émilie Pompelle
Le groupe de pratique expérimentale et créative du mémoire propose un accompagnement des étudiants des deux options (Art et Communication) sur la mise en forme plastique et graphique de leurs mémoires – de la plasticité
de l’écriture à la conception éditoriale et graphique. Le comité mémoire entreprend des actions de diffusion, de promotion et de valorisation de la recherche à l’ÉSAL par l’éditorialisation d’une sélection de mémoires de diplômés de l’école.

Institut Page / Programme de recherche EXTRA—TEXTE — Léo Coquet, Antonin Jousse, Elamine Maecha
À partir de l’étude de la notion d’espace de la page (imprimée ou digitale), le livre est envisagé comme objet d’étude par le prisme du texte qui n’est pas destiné à être lu, hors champ, hors gabarit de lecture. Les recherches se concentrent sur les non-textes, les textes à voir, les index, les biographies, les références, les notes de bas de pages, les tranches, les ISBN, les paginations pour créer des « tiers-lieux » dans lesquels la dimension poétique et plastique prendra une forme nouvelle. Le dos, la jaquette, la reliure, le papier, l’emboitage seront « autant de zones possibles à réactiver ».

Institut Page / Séminaire EXTRA—TEXTE — Elamine Maecha, Léo Coquet
Ensemble de recherches théoriques, graphiques et plastiques qui analysent et pensent la mise en espace du texte, c’est-à-dire la mise en forme du texte lui-même, qui donne sens et texture à l’ouvrage et ce qui, en entourant le texte, enrichit le contenu et oriente les lecteurs. À partir d’une étude du concept élargi de paratexte (Genette), le séminaire questionne ainsi les processus de (re)formulation éditoriale d’une oeuvre et comment ceux-ci impliquent des processus créatifs de traduction particulièrement féconds.

Institut Page / Projet international “Annotation” 2022/2023 × Fachhochschule Potsdam — Elamine Maecha × Christina Poth
Qu’est-ce que l’annotation, peut-on l’envisager comme un langage visuel ou une pratique de la marge ? Comment annoter les textes ou les images ? Quelle sorte de signes et de symboles utilisons-nous et qu’est-ce que cela signifie du point de vue du design, de la littérature ou de l’art ? L’atelier est organisé conjointement avec les étudiants de la Fachhochschule Potsdam en Allemagne.

Institut page / Programme Revue de recherche — Jérôme Knebusch, Elamine Maecha
Que signifie de publier la recherche, quels sont les enjeux, les tenants et les aboutissants ? Ces questions accompagneront la création d’une revue de recherche de l’école.

Séminaires et conférences

Séminaire Changer d’air(e) — Célia Charvet
Quand sculpter l’air change l’aire ; quand faire espace produit une atmosphère ; quand cette qualité atmosphérique fait, par sa présence, signe, et sens ; quand les états d’espace constituent un langage pour le corps, pour la pensée ; quand les artistes conçoivent des formes, visibles ou invisibles, qui font penser ; quand l’œuvre fait entrer en résonance le corps, l’espace et le temps ; quand cette résonance définit un langage, un milieu, un monde ; quand ce monde ainsi formé traduit un mode d’être au monde ; quand ce mode d’être est esthétique, poétique, politique ; quand sculpter l’aire change l’air.

Radio-théorie — Yvain von Stebut
Les outils de la création sonore et radiophonique accompagnent ce séminaire. Micros, enregistreurs, table de mixage, logiciel de montage, amplificateur, hauts parleurs, casques, instruments de musique, podcasts, archives sonores, disques diversifient les manières d’écouter et de manipuler les sons et les idées. Réflexion sur la création de formes sonores, ce séminaire permet d’avancer dans la conceptualisation de la pratique et d’en donner une traduction sensible à travers l’oralité et l’écoute.

Les Rencontres du soir
L’ÉSAL met en place depuis 2018 les « Rencontres du soir », espace d’échanges ouvert à tout public pour interroger les relations entre arts, anthropologie et réalités sociales et économiques avec des artistes et des chercheurs. Ces conférences mensuelles son l’occasion pour les étudiants et les diplômés d’affiner leur approche des méthodologies de recherche et leur positionnement dans le monde.

Permaculture des arts & utopie : une pépinière de la pluridisciplinarité, arts plastiques – musique – danse — Une proposition de Stéphane Ghislain Roussel
A la suite des Rencontres interdisciplinaires mises en place précédemment, cette pépinière propose de cheminer dans la pluridisciplinarité artistique en explorant le vaste champ des utopies. S’attachant à suivre des préceptes proches de la permaculture, la dynamique vise à permettre des croisements entre les différents enseignements et pôles de l’école. En écho avec les mouvances esthétiques, sociales et politiques contemporaines, et l’actualité de la scène artistique pluridisciplinaire régionale, nationale et internationale, la pépinière « Permaculture des arts et utopie » entend également reparcourir des moments fertiles d’une histoire croisées des arts tout en poursuivant cette aventure avec une question centrale en tête et dans les mains : la création
peut-elle être agissante ?

Cultures Alternatives Programme
L’enjeu ce programme est de rendre visible une forme de recherche agissante en école d’art et d’interroger les outils média actuels comme moyens d’exposer-éditer-diffuser cette recherche. La recherche plastique et théorique s’effectue sur le terrain, au sens anthropologique du terme, dans la galerie de l’école, où des dispositifs mobiles et connectés, permettent de performer l’exposition. Ce programme de recherche inter-optionnel est piloté par l’ARC Et après ?,
le séminaire Radio théorie et le laboratoire LabVIES.

Ateliers

L’A.R.S (L’atelier de recherche sonore) — Éléonore Bak
Fondé en 2009, L’A.R.S offre un contexte propice pour réaliser des projets en son (méthodologie et mise en œuvre). Éléonore Bak, artiste, docteure en architecture et chercheuse associée au laboratoire CRESSON / ÉNSAG (Centre de Recherche sur l’Espace Sonore et l’Environnement Urbain, École nationale supérieure d’architecture de Grenoble) donne une coloration spécifique à la recherche. Elle s’appuie sur des partenariats scientifiques spécialisés pour asseoir le son «comme matériau plastique et de construction» d’environnements naturels et artificiels.

Le LabVIES (Laboratoire d’installation et d’interface) — Jean- Denis Filliozat et Christian Globensky
Le LabVIES centralise le travail de recherche sur les installations, les dispositifs scénographiques et l’espace d’exposition comme médium développés à l’ÉSAL. Le champ de recherche est ici la « spatialisation » des réalisations plastiques, audiovisuelles et numériques. Il s’agit de mettre en place des protocoles d’expérimentation grâce aux modes d’interactions offerts par le médium exposition, et enfin, initier la recherche, théorique et appliquée.

Atelier REVU : design éditorial Metz-Épinal — Cyril Dominger et Elamine Maecha
L’atelier REVU est un laboratoire de recherche éditoriale mené à Epinal et à Metz, au sein duquel « expérimentation » est le maître mot. À partir d’un corpus d’œuvres et de textes proposés par les enseignants, les étudiants sont amenés à concevoir un objet éditorial qui s’engage à le «revoir», à en proposer une relecture, un prolongement.

Process photo — Constance Nouvel
L’atelier Process photo est destiné à tout étudiant en phase projet qui pratique la photographie dans un sens large. Il est un espace de discussion et de réflexion ouvert à la réalisation technique, aux dimensions théoriques et conceptuelles, tout autant qu’à l’expression plastique et formelle du médium.

 

éditions

Dernières publications

Dependant Participation, édition dans le cadre du Projet Vitrine de l’École Supérieure d’Art de Lorraine Pôle arts plastiques Metz avec Vittorio Santoro, artiste, Metz, 2022.

Album Sébum, édition dans le cadre du workshop Tumultes – cases et débordements de l’École Supérieure d’Art de Lorraine, avec Lucie Durbiano, auteur de bande dessinée et illustratrice, Metz, 2022.

Cahier de débordement, édition dans le cadre du workshop Tumultes – cases et débordements de l’École Supérieure d’Art de Lorraine, avec Loren Capelli, autrice et illustratrice, Metz : ÉSAL, 2022.

Reader, édition dans le cadre du workshop Tumultes – cases et débordements de l’École Supérieure d’Art de Lorraine, avec Gwendal Coulon, artiste et musicien, Metz, 2022.

Messine, édition de recherche dans le cadre de l’Atelier Design graphique et Typographie de l’École Supérieure d’Art de Lorraine, n° 1 à 6, Metz, 2021.

Diplômes 2021 de l’École Supérieure d’Art de Lorraine, ÉSAL, 2021.

D’os, édition réalisée pour la Biennale Exemplaires dans le cadre de l’Institut Page de l’École Supérieure d’Art de Lorraine dans le cadre de  la Biennale Exemplaires, Metz, 2021.

Catabase, édition réalisée dans le cadre du Groupe de pratique expérimentale et créative du mémoire de l’École Supérieure d’Art de Lorraine, avec Antonin Caniparoli, artiste et diplômé de l’ÉSAL,  Metz, 2021.

BLX, édition dans le cadre de l’Atelier Zone À dessins de l’École Supérieure d’Art de Lorraine en partenariat avec la Ville de Metz, Metz, 2021.

Publication des diplômes, édition, 2011-2021, Crédits : Romain Gamba

Publication des diplômes, édition, 2011-2021, Crédits : Romain Gamba

Messine, édition, 2011-2021, Crédits : Romain Gamba

Messine, édition, 2011-2021, Crédits : Romain Gamba

Catabase, édition, 2021, Crédits : Romain Gamba

revues

REVU

REVU est une édition créée au sein d’un atelier REVU,  laboratoire de recherche éditoriale mené à Epinal et à Metz, au sein duquel «expérimentation» est le maître mot. À partir d’un corpus d’œuvres et de textes proposés par les enseignants, les étudiants sont amenés à concevoir un objet éditorial qui s’engage à le «revoir», à en proposer une relecture, un prolongement.
#2017, #2018, #2019, #2020, éditions de l’atelier REVU (design éditorial Metz/Epinal)

REVU, édition, 2021, Crédits : Romain Gamba

REVU, édition, 2021, Crédits : Romain Gamba

Le Salon

Revue de recherche Image/dispositifs/espaces (IDE).

Le Salon est une revue de recherche de l’ÉSAL (École Supérieure d’Art de Lorraine) créé en 2006. Sous la direction de Sally Bonn et d’Alain (Georges) Leduc, elle s’est donnée pour tâche d’interroger de multiples manières ce qui concerne aussi bien l’image que l’espace à travers la notion de dispositif. La revue comprend les travaux et parcours croisés d’artistes, de praticiens et de théoriciens intervenant chaque année au cours de deux journées de séminaire autour d’une thématique propre à cette notion de dispositif. Chaque numéro de la revue contient en plus des séminaires organisés par le centre de recherche I.D.E. :
— des interventions organisées hors d’I.D.E.
— un cahier de travaux d’étudiants réalisés lors d’une session du séminaire
— un cahier création : dessin, photographie, exposition, poésie
— les biographies des participants

Liste des Salons :

— Le Salon 8 – Du Travail, encore !, 2015, éd. ÉSAL, Metz, 189 p.
— Le Salon 7 – Du Travail !, 2014, éd. ÉSAL, Metz
— Le Salon 6 – La vitesse, 2013, éd. ÉSAL, Metz, 205 p.
— Le Salon 5— Question d’échelle, 2012, éd.ÉSAL, Metz
— Le Salon 4— Dispositifs textuels, 2011, éd.ÉSAL, Metz
— Le Salon 3 – Du musée de l’exposition, 2010, éd.ÉSAL, Metz
— Le Salon 2 – Territoire(s) du paysage, 2010, éd.ÉSAL, Metz
— Le Salon – Dispositifs, Architecture et Scénographie, 2008, éd.ÉSAL, Metz.

revues

Activités et évènements

L’ÉSAL propose régulièrement des évènements ouverts au public : expositions, concerts, conférences, rencontres, résidences, concerts, performances, éditions, journées d’études, et projections publiques. Inscription à la newsletter de l’école : www.esalorraine.fr

L’école encourage le partage des recherches et des réalisations des étudiants, qui se déroulent grâce aux partenariats noués par l’école. Certains projets ponctuent l’année universitaire et sont une réelle ressource pour les étudiants en termes de professionnalisation.

Les Rencontres du soir

L’Ecole supérieure d’art de Lorraine met en place depuis 2018 les ≪ Rencontres du soir ≫, espace d’échanges pour interroger les relations entre arts, anthropologie et réalités sociales et économiques avec des chercheurs et des artistes. Ces moments d’échanges mensuels sont l’occasion pour les étudiants et les diplômes d’allier pratique et questionnements personnels.

Ateliers images imprimées des écoles d’art du Grand Est

Ls ateliers images imprimées des établissements supérieurs d’art du Grand Est : l’ÉSAL (École supérieure d’art de Lorraine), l’ENSAD (École nationale supérieure d’art de Nancy), l’ESAD (École Supérieure d’Art et de Design) de Reims, la HEAR (Haute école des arts du Rhin), se rencontrent autour des formes multiples du dessin. Il peut s’agir de projets tels que rencontres, workshops, débats, expositions dans des lieux de différentes natures ou d’éditions qui engagent la participation d’étudiants.

Workshop de design transfrontalier /écoles d’art du Grand Est et du Rhin

Les écoles supérieures d’art en région transfrontalière collaborent tous les ans afin de mettre en place un workshop tri national autour du design qui dure 3 jours et qui a lieu successivement dans une des 10 écoles participantes.

Tumultes, cases et débordements / Workshops et exposition autour des pratiques du dessin et de l’illustration

Depuis 2019, l’ÉSAL propose une semaine spéciale et intensive dédiée aux pratiques du dessin, de la narration et de leurs espaces de diffusions. Des workshops, des expositions, des rencontres et des éditions font de cet évènement un espace incontournable de découverte et de partage. L’ÉSAL travaille en collaboration avec le festival Le livre à Metz
et la galerie associative messine Octave Cowbell.

Résidence et création dans le paysage

Vernissage Heidenkirche 2019, crédits : Lisa Fritsch.

À la suite du projet de la Heidenkirche (2017-2022), un partenariat a été développé avec le Centre international d’art et du paysage – île de Vassivière en Nouvelle-Aquitaine, Limousin. Les étudiants bénéficient d’une semaine de résidence, afin de créer un parcours artistique dans le bois de sculptures de l’île. C’est un temps de création singulier, un moment fort de vie collective. Une exposition estivale publique et soutenue par le CIAPV, permet la visibilité
des oeuvres.

Carte de visite / Exposition annuelle des jeunes artistes diplômés

Chaque année, les jeunes artistes fraichement diplômés de l’Ecole Supérieure d’Art de Lorraine de Metz donnent rendez-vous au public, afin d’y présenter leur exposition. Dans une déambulation pensée par eux, ils choisissent une seule de leurs oeuvres. L’évènement, de la communication visuelle et a la scénographie, est entièrement organise par les artistes. Le vernissage de l’exposition est également le moment de l’annonce des lauréats du Prix Point d’Or, dont le jury est composé de professionnels de l’art et de chefs d’entreprises. Ils dotent le prix d’un montant en numéraire ou en nature pour encourager les premiers pas dans la vie active.

Prix Point d’Or de l’ÉSAL et « Coup de Coeur » de Bliiida

Le vernissage de l’exposition « Carte de visite » est le moment de l’annonce des lauréats du Prix Point d’Or. Il s’agit d’un prix mis en place par l’école afin de soutenir un lauréat de chaque option, par un montant en numéraire ou en nature pour encourager les premiers pas dans la vie active. Les membres de ce jury sont des professionnels de l’art et des chefs d’entreprises choisis par la direction.

Les Petits Laboratoires de l’Image

La DAAC en lien avec l’IA-IPR arts plastiques, la DRAC et les écoles d’arts de Lorraine, a développé un dispositif en direction des classes de collège et de lycée intitule Les Petits Laboratoires de l’Image. Il s’adresse aux étudiants des écoles d’art pratiquant la photographie et leur permet de mener un court projet en direction d’élevés de collèges ou de lycées. L’ESAL contribue à ce dispositif qui permet à une douzaine d’étudiants de réaliser cette expérience rémunérée.

Partenaires particuliers

Chaque année l’ESAL organise une rencontre entre les étudiants et les Partenaires Particuliers de l’école, afin d’informer les étudiants sur les structures et leurs programmations. Cette rencontre s’effectue en deux temps : une après-midi centrée sur les institutions telles que le Centre Pompidou — Metz, le MUDAM, le Casino, le Signe, centre de graphisme national, etc. Le lendemain, une visite guidée se déroule dans les lieux culturels de la Ville de Metz, organisée par le réseau LORA, afin de familiariser les nouveaux arrivants avec le paysage et les acteurs du terrain.

L’ÉSAL s’inscrit dans des évènements à envergure nationale

Elle coopère et favorise la participation des étudiants aux biennales (workshops et expositions) telles que la biennale Exemplaires— formes et pratiques de l’édition à Rennes, la biennale de design graphique à Chaumont ou encore la biennale de la photographie à Mulhouse. Elle participe également aux Ateliers Ouverts et collabore avec le FRAC Lorraine autour des expositions et des artistes invités. Enfin, l’école encourage et soutien les journées d’études, colloques et séminaires organisés dans ses murs.

activité post- ou périscolaire

Ateliers de pratique artistique – adultes

Dessin ; Dessiner la couleur ; Dessin tous azimuts ; Gravure ; Modelage / Sculpture ; Peinture à l’eau ; Peinture à l’huile

Stage de pratique artistique – Jeunes de 16 à 20 ans

Vacances d’hivers – pour les jeunes de 16 à 20 ans

Plus d’informations: http://www.esalorraine.fr/metz/ateliers/

 

coopération internationale

Politique ERASMUS de l’École Supérieure d’Art de Lorraine

Depuis près de 30 ans, l’École Supérieure d’Art de Lorraine développe des projets à l’international et est titulaire d’une charte Erasmus depuis 2003. Une excellente connaissance des spécificités et atouts de nos établissements partenaires garantit des mobilités personnalisées en fonction d’objectifs d’acquisition de compétences. Notre situation géographique, frontalière avec 3 autres pays, le Luxembourg, la Belgique et l’Allemagne nous a conduit à privilégier à l’origine les projets transfrontaliers.

+ Lire la suite de la déclaration de politique ERASMUS

Mobilité Erasmus

Le programme pédagogique de l’ESAL propose un semestre de mobilité internationale au semestre 8 (pour les étudiants de Metz) et au semestre 4 (pour les étudiants d’Epinal).

La mobilité peut avoir lieu soit dans le cadre du programme Erasmus soit dans celui de partenariats bilatéraux pour les pays qui ne sont pas éligibles au programme européen.

http://www.esalorraine.fr/metz/erasmus/

Financement

Les étudiants perçoivent une allocation de mobilité Erasmus dont le montant dépend du nombre de mobilités accordées à l’école par l’agence Erasmus et du nombre de mobilités effectives ainsi que du pays d’accueil.

Pour l’année 2022-2023 l’allocation mensuelle a été fixée à:

Pays du groupe 1 : 455 € par mois
Pays du groupe 2 : 400 € par mois
Pays du groupe 3 : 345 € par mois

Une aide complémentaire peut-être également attribuée. Les modalités, ainsi que la simulation du montant peuvent être consultées sur le site : https://www.grandest.fr/vos-aides-regionales/aide-a-mobilite-internationale-etudiants/

La Région Grand Est attribue également des bourses vers les pays non éligibles au programme Erasmus et pour des stages à l’étranger (sous réserve de modifications).

Des conventions sont en cours pour élargir davantage notre réseau de partenaires. L’ÉSAL participe à :

  • Art Accord France, plateforme de mutualisation et d’échanges pour les responsables des relations internationales des écoles d’art permet de partager des informations, des outils et des expériences, de mettre à disposition des contacts, des partenaires potentiels.
  • ELIA, European League of Institutes of the Arts, donnant à chacun de ses membres une visibilité internationale et une ouverture sur un réseau d’excellence européen.
  • Campus Art afin de recruter par équivalence des étudiants du monde entier.

Pour ce qui sont des autres partenaires, la coopération transfrontalière est particulièrement intéressante du point de vue de la situation géographique de l’école, afin de développer des ateliers intensifs avec des partenaires transfrontaliers.

Coordonnées de la coordinatrice Erasmus

Eve Demange
+33 3 87 39 61 41
edemange@esalorraine.fr

galerie

La Galerie de l’Esplanade est un espace de 400 m², dont la gigantesque baie vitrée donne sur le Jardin à la Française de l’Esplanade. Vitrine ouverte sur la ville, la galerie de l’Esplanade permet aux étudiants de tester dispositifs d’accrochage et de monstration, en particulier lors de la soutenance des diplômes.
http://www.esalorraine.fr/metz/materiel-et-ateliers/

Préparation de l’exposition des diplômés du DNA, octobre 2020, crédits : Romain Gamba

équipements spécifiques

– atelier transmédia
– atelier LabVIES
– atelier de recherche sonore
– atelier de gravure
– atelier photo
– salle impression numérique
– salle édition, avec traceur
– atelier métal
– atelier bois
– atelier de tirage photographie argentique
– FabLab : atelier de découpe laser et impression 3D
– studio prise de son
– studio prise de vue
– studio de captation vidéo (fond vert)

http://www.esalorraine.fr/metz/materiel-et-ateliers/

réseaux

  • ANdEA : Association Nationale des Écoles supérieures d’Art
  • ANESCAS : Association Nationale d’Établissements Supérieurs de la Création Artistique dans le domaine des arts de la Scène
  • Association Réseau des Écoles Supérieures d’Art du Grand Est
  • AGEM (association des grandes écoles de Metz),
  • Art Accord France,
  • CGEL : Conférence des Grandes Écoles de Lorraine,
  • Charte Erasmus,
  • ELIA,
  • Metz Campus,
  • Isseetech (Institut supérieur européen de l’entreprise et de ses techniques),
  • Réseau LORA, Lorraine Art contemporain,
  • Plan d’Est,
  • PLES : Pôle Lorrain d’Enseignement Supérieur,
  • Pôle Images
  • PR2A : Pôle de Recherche en Art et Architecture,

équipe administrative

Nathalie Filser Directrice
Gilles Balligand Administrateur
Alice Blas Responsable ressources humaines et paie
Sabrina Gerber Assistante administrative aux ressources humaines
Billal Mebarki Gestionnaire budget, finances et régisseur 
Valérie Massonnet Assistante administrative au budget
Juliette Férard Responsable de la communication
Ève Demange Responsable des études et des relations internationales
Marion Sztor Chargée de la scolarité
Pauline Speyer Chargée de la médiathèque
Patrick Ricordeau Responsable Informatique, réseau pédagogique
Claudine Langenberger Responsable Informatique, réseau administratif
Daniel Collot Responsable patrimoine et logistique
Gaëtan Leclerc Technicien bois/métal
Valérie Mathieu Chargée d’accueil
Valérie Putz Entretien, logistique

professeurs

Aurélie Amiot, image imprimée

Émilie Aurat, design graphique et typographie

Éléonore Bak, son

Célia Charvet, écriture et arts de l’exposition

Léo Coquet, suivi mémoire et Institut Page

Melina Farine, photographie

Jean-Denis Filliozat, interfaces, installations interactives

François Génot, dessiner designer

Agnès Geoffray, photographie

Christophe Georgel, histoire de l’art

Franck Girard, dessin

Christian Globensky, pratique/théorie des arts multimédia

Agnès Gorchkoff, couleur

Hélène Guillaume, vidéo

Antonin Jousse, images numériques et génératives

Farah Khelil, culture visuelle

Jérôme Knebusch, programme Revue de recherche

Elamine Maecha, design éditorial

Constance Nouvel, photographie

Émilie Pompelle, transmédia

Jean-Christophe Roelens, volume technique et matériaux

Yvain Von Stebut, radio-théorie

Frédéric Thomas, transmédia, animation & FabLab

Pierre Villemin, vidéo

Allison Wilson, anglais

Assistants:

Robert Jung, édition

Daniel Kommer, perspective, 3D, LE CUBE

coordonnées

ÉSAL, École Supérieure d’Art de Lorraine — Metz/Épinal
1, rue de la Citadelle
57000 Metz
+33 (0)3 87 39 61 30
metz@esalorraine.fr

Site Internet : www.esalorraine.fr 

Newsletter ÉSAL arts plastiques • Metz – Épinal : l’ÉSAL propose régulièrement des évènements ouverts au public : expositions, concerts, conférences, rencontres. Inscription sur le site internet.

Réseaux sociaux

Facebook : École Supérieure d’Art de Lorraine • Pôle arts plastiques
Instagram : esalorraine_metz
Linkedin : École supérieure d’art de Lorraine
Issuu :  esal.edition 
Vimeo : ÉSAL

effectif

240 étudiants en arts plastiques Metz/Epinal

150 à Metz
90 à Epinal

35 artistes-enseignants et 4 assistants en arts plastiques Metz / Epinal

24 enseignants-artistes et 2 assistants à Metz
11 enseignants-artistes et 2 assistants à Épinal