L'école d'art en transitions

Transitions, réalités

séminaire d’automne de l’ANdEA, décembre 2020

Les écoles d’art et design accélèrent leurs transitions dans un monde en transformation. En effet, partout s’imposent les mutations sociales, les bouleversements écologiques, sanitaires, économiques et politiques. Partout on assiste à de nouveaux questionnements sur les biens communs, la redéfinition de l’intérêt général, de l’hospitalité, du bien-être, de l’égalité réelle, l’attention à l’économie circulaire, aux nouvelles sobriétés, au ralentissement… Autant de traits de l’époque qui dessinent des figures dans l’art et le design dont s’occupent les écoles ; autant de questions à partir desquelles, mais aussi sur lesquelles, les écoles supérieures d’art et design travaillent, multipliant les projets pédagogiques et de recherche, mais aussi modifiant leurs structures et leurs méthodes.

Le séminaire d’automne de l’ANdÉA vise à faire collectivement le point de là où nous en sommes en matière de « transition ». Jusqu’où avons-nous avancé dans le glissement progressif d’un monde extractiviste, capitaliste et patriarcal que d’aucuns appellent l’Anthropocène, vers un monde autre, où les humains habiteraient différemment sur la croûte terrestre, réinventant leurs existences avec de nouvelles visées et de nouveaux paradigmes ? Alors ? Avons-nous seulement commencé notre transition ? En sommes-nous ici et là aux préparatifs ? Ou bien, localement, avons-nous déjà largué les amarres et voguons-nous vers le large ?

Avec sept ateliers thématiques d’une demi-journée organisés en visioconférence, il s’agira donc de faire l’état de nos lieux, d’échanger sur ce que nous expérimentons dans nos écoles et avec nos complices.

Chaque atelier partira de nos pratiques situées et constituera l’équivalent d’un corpus de ce que nous faisons d’inspirant. Puis il problématisera et hiérarchisera les objectifs à atteindre, tâchant de préciser ce qui est visé, ce qui doit être augmenté, ce qui doit être modifié. Enfin, il établira collectivement une liste d’outils, méthodes et moyens nécessaires pour atteindre ces objectifs, qu’ils soient modestes ou ambitieux, pragmatiques ou utopistes. Ces ateliers se prolongeront début 2021 par un travail de mise en commun des idées et propositions. Et nous verrons alors comment le réseau national que nous formons peut être un collectif d’entraide permettant d’avancer plus vite et/ou plus intelligemment. Car il faut passer à l’action : « les transitions » semblent toutes exiger que la transformation commence maintenant !

http://www.andea.fr/seminaire2020/

 

image1
image2

Formations

Écoles

ANdÉA

Post-diplômes

Recherche

Ressources

Événements