International - Les écoles supérieures d’art mobilisées pour accueillir les réfugié·es

Communiqué
Les écoles supérieures d’art françaises mobilisées pour accueillir les réfugié·es
Paris, le 20 août 2021

 

Face aux récents événements survenus en Afghanistan avec la reprise du pouvoir par les Talibans, l’ANdEA tient à faire savoir que les écoles supérieures d’art et de design publiques françaises sont prêtes à accueillir, avec tous les moyens qui sont les leurs, les étudiant·es, enseignant·es, intellectuel·les, militant·es pour les droits, artistes et designers qui doivent aujourd’hui fuir leur pays.

Nous appelons les autorités françaises et européennes à se mobiliser pour protéger les personnes en délivrant des visas d’urgence. Nous leur demandons solennellement de tout mettre en œuvre pour offrir l’hospitalité à celles et ceux qui souhaitent quitter leur pays avant que cela ne devienne impossible.

De nombreuses écoles supérieures d’art françaises sont d’ores et déjà engagées dans des politiques d’accueil et d’accompagnement des trajectoires percutées par les crises. L’ANdEA rappelle qu’elle est plus jamais que aux côtés de l’atelier des artistes en exil et du programme PAUSE du Collège de France, avec qui plusieurs initiatives sont déjà en cours, pour que notre pays demeure une terre d’asile pour les artistes et tou·tes les créateur·rices.

L’ANdÉA – Association nationale des écoles supérieures d’art

Créée en 1995, l’ANdÉA fédère les 44 écoles supérieures d’art sous tutelle du ministère de la Culture. Ces établissements d’enseignement supérieur et de recherche délivrant des diplômes nationaux de niveau Bac +3 et Bac +5, des 3es cycles et post-masters professionnels, sont représentés au sein de l’ANdÉA par plus de 200 membres issus de toutes les catégories d’acteurs : professeur.es, étudiant.es, directeurs et directrices, administrateurs et administratrices, chef.fes de services.
Mettant en réseau des écoles territoriales et nationales de toutes envergures et de tous les territoires, l’ANdÉA est une plate-forme de réflexion, une instance de proposition et une force d’affirmation de la spécificité de l’enseignement supérieur artistique par la création. Elle défend un modèle de formation et de recherche singulier qui se caractérise par le primat de la référence au champ artistique contemporain, aux figures de l’artiste et de l’auteur et par une pédagogie fondée sur l’expérimentation, le jugement critique et le projet personnel de l’étudiant. L’ANdÉA entend plus largement contribuer au débat d’idées contemporain, en faisant valoir, à une époque où l’éducation et la créativité sont des enjeux politiques, sociaux et économiques de première importance, le modèle émancipateur des écoles supérieures d’art.
Enfin, l’ANdÉA se positionne comme le réseau des écoles d’art en transition : les écoles d’art sont en effet des espaces-temps d’expérimentation des matériaux, des techniques, des technologies et des méthodes, et elles sont donc particulièrement en prise avec les questions écologiques et sociétales. Figures de proue de la création, les écoles d’art seront aussi celles de la responsabilité et de la transformation.

image1
image2

ANdÉA

Écoles

Formations

Recherche

Post-diplômes

Événements

Ressources