Qui sommes-nous ?

Demain l'école d'art
(c) Amandine Quillon

Association nationale des écoles supérieures d'art et design publiques

Les écoles supérieures d’art et de design publiques sous tutelle du ministère de la Culture offrent des formations en art et en design qui rassemblent environ 12.500 étudiant-e-s chaque année dans tout le pays. Elles délivrent des diplômes au grade Licence (DNA - diplôme national d’art), au grade Master (DNSEP - diplôme national supérieur d’expression plastique) et des 3es cycles et post-diplômes spécifiques. Elles s’inscrivent aussi dans des réseaux internationaux d’envergure. Héritières d’une tradition séculaire, les écoles d’art conjuguent une multiplicité de savoir-faire historiques et contemporains et sont au cœur du monde de l’art et des milieux du design.

Créée en 1995, l’ANdÉA fédère les écoles supérieures d'art et design sous tutelle du ministère de la Culture. Les établissements sont représentés au sein de l’ANdÉA par plus de 200 membres : enseignant-e-s, étudiant-e-s, directeurs-ices, administrateurs-ices, chef-fe-s de services... mais aussi des structures associées qui partagent des objectifs ou environnements communs (enseignement supérieur Culture, écoles d’art de pratiques amateurs, classes préparatoires publiques aux écoles d’art…). Cette communauté des écoles d’art travaille au sein de l’ANdÉA dans le cadre de commissions thématiques et d’ateliers : parcours et pédagogies, recherche, vie étudiante et des écoles, histoire des écoles d’art, transitions sociales et écologiques…

Mettant en réseau des écoles de toutes envergures et de tous les territoires, l'ANdÉA est une plate-forme de réflexion et de propositions et une force d'affirmation de la spécificité de l'enseignement supérieur public de la création par la création. L'association défend un modèle de formation et de recherche singulier qui se caractérise par le primat de la référence au champ artistique contemporain, aux figures de l'artiste et de l'auteur, et par une pédagogie fondée sur l'expérimentation, le jugement critique et le projet personnel de l'étudiant-e.
L'ANdÉA entend plus largement contribuer au débat d'idées contemporain, en faisant valoir le service public, et, à une époque où l'éducation et la créativité sont des enjeux politiques, sociaux et économiques de première importance, le modèle émancipateur des écoles supérieures d'art et de design publiques. Enfin, l'ANdÉA se positionne comme le réseau des écoles d'art en transition : les écoles d'art sont en effet des espaces-temps d'expérimentation des matériaux, des techniques, des technologies et des méthodes, et elles sont donc particulièrement en prise avec les questions écologiques et sociétales. Figures de proue de la création, les écoles d'art seront aussi celles de la responsabilité et de la transformation.
L'ANdÉA réunit 44 écoles supérieures d'art et design réparties, en métropole et en Outre-Mer, sur 55 sites.
L'ANdÉA développe ses activités avec le soutien du ministère de la Culture - Direction Générale de la Création Artistique et de la société Canson.
Pour être membres de l'ANdEA, participer aux assemblées générales, y voter et être éligibles au conseil d'administration et au bureau, les enseignant-e-s et étudiant-e-s des écoles adhérentes élisent librement en leur sein leurs représentant-e-s dans chaque établissement.